Dakar, 17 juil (APS) – Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a fait part au Roi du Maroc, Mohammed VI, de la décision de l’Etat d’Israël de ‘’reconnaître la souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara Occidental’’, a appris l’APS du cabinet royal marocain, lundi.

‘’(…) Le Premier ministre israélien a porté à la connaissance de très haute attention de sa majesté, le Roi, la décision de l’Etat d’Israël de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara Occidental’’, indique le cabinet royal dans un communiqué.

Il signale que cette position de l’Etat d’Israël sur la question du Sahara Occidental a été notifiée au Roi par le biais d’une lettre émanant du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Le cabinet royal assure que cette position du Premier ministre israélien sera reflétée dans tous les actes et les documents pertinents du gouvernement israélien.

Benjamin Netanyahu a en outre souligné que ladite décision sera transmise aux Nations unies, aux organisations régionales et internationales dont Israël est membre, ainsi qu’à tous les pays avec lesquels Israël entretient des relations diplomatiques, rapporte le communiqué.

Selon le cabinet royal marocain, Tel-Aviv ‘’examine positivement l’ouverture d’un consulat dans la ville de Dakhla, dans le cadre de la concrétisation de cette décision’’.

Le Sahara occidental est un territoire de 266 000 km² du Nord-Ouest de l’Afrique, bordé par la province marocaine de Tarfaya au nord, l’Algérie au nord-est, la Mauritanie à l’est et au sud, tandis que sa côte ouest donne sur l’Atlantique. Le territoire a longtemps été sous domination espagnole.

Le territoire est revendiqué à la fois par le Maroc et le Front Polisario qui a proclamé en 1976 la création de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Ce dernier est un mouvement dont l’objectif est l’indépendance totale du Sahara occidental, revendication soutenue par l’Algérie.

En décembre 2020, le président Donald Trump avait officiellement proclamé la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occident et annoncé dans la foulée la décision des États-unis d’ouvrir un consulat à Dahla.

La diplomatie américaine avait également réaffirmé son soutien au plan d’autonomie préconisé depuis plusieurs années par le Royaume du Maroc.

 

AKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SURVEILLANCE / Matam : près de 3000 enseignants seront mobilisés pour les examens de fin d’année (IA)

Matam, 22 mai (APS) – Deux mille neuf cent vingt-cinq enseignants seront mobilisés pour le…