Dakar, 1er mai (APS) – Le secrétariat général de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’Art) attire l’attention des porteurs de projets dits OFF sur l’interdiction d’utiliser toute identité visuelle de cet évènement culturel initialement prévu du 16 mai au 16 juin avant son report à une date ultérieure.

“L’utilisation de l’identité visuelle et de tout ou partie des éléments de la charte graphique de la 15e édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar est interdite par le secrétariat général”, peut-on lire dans le communiqué transmis à l’APS.

Le texte qui cite la secrétaire générale de la Biennale Marième Ba, indique que cette mesure d’interdiction s’adresse “aux initiateurs des manifestations d’environnement communément appelées OFF”, en parlant d’une mise en garde contre ceux qui ont décidé de maintenir leurs expositions malgré le report annoncé par la tutelle.

“Toute enfreinte à cette mesure obligatoire est passible de poursuites judiciaires”, souligne le document.

La même source note que bien qu’étant “une proposition curatoriale”, la partie OFF “reste un volet de la programmation de la Biennale de Dakar”.

La 15ᵉ édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’art), initialement prévue du 16 mai au 16 juin 2024, a été reportée à la période du 7 novembre au 7 décembre de la même année.

FKS/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…