Dakar, 23 jan (APS) – Le chef d’état-major de la Marine nationale, Abdou Sène, a déclaré, mardi, à Dakar, qu’« il n’y [avait] plus d’espoir de revoir” les cinq commandos sénégalais portés disparus en mer depuis le vendredi 5 janvier dernier.

« Il n’y a plus d’espoir de les revoir”, a-t-il annoncé lors de la cérémonie officielle du 49e anniversaire de la Marine nationale.

Abdou Sène a reconnu “la bravoure” des cinq commandos, Makane Diouf, Bernard Faye, Koukamidio Sambou, Omar Sambou et Phillipe Ndome Sagne.

Macky Sall, venu présider la cérémonie, à la base navale Faye-Gassama, a salué les membres de leur famille et a fait part de la “pensée pieuse” qu’il a pour les cinq commandos portés disparus.

 

Une minute de silence a été observée en hommage aux marins.

Macky Sall a déposé une gerbe de fleurs en leur souvenir, dans l’enceinte de la base navale.

Les marins sont portés disparus depuis que leur patrouilleur a intercepté un navire soupçonné de pratiquer le trafic international de stupéfiants au large de Dakar, selon un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA).

Des secouristes de la marine nationale sont parvenus à “récupérer sept éléments de l’équipe d’intervention et les 10 membres de l’équipage du bateau incriminé”, a ajouté la DIRPA.

Après la cérémonie, le président de la République a procédé au baptême d’un patrouilleur lance-missiles de la Marine nationale, auquel il a été donné le nom de Niani.

FKS/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…