Dakar, 11 déc (APS) – Toutes les missions de recherche de diamant effectuées au Sénégal sont restées infructueuses, a soutenu le directeur général de la Société des mines du Sénégal, Ousmane Cissé, à la suite des propos tenus par l’avocat et opposant Moussa Diop faisant état de l’existence dans le pays de mines produisant ce précieux minerai.

‘’De 1900 [aux] années 60 et 70, beaucoup de missions ont été effectuées mais elles ont toutes conclu à l’inexistence du diamant au Sénégal’’, a déclaré M. Cissé.

Moussa Diop, candidat à la candidature à l’élection présidentielle du 25 février prochain et ancien collaborateur du président de la République, a cité les noms de personnalités dans un présumé scandale d’exploitation minière, lors d’une conférence de presse donnée samedi.

‘’Les quelques petites pierres retrouvées dans le lit du fleuve Falémé sont du diamant alluvionnaire, qui provient de la Guinée et est emporté par les eaux’’, a argué Ousmane Cissé, ingénieur géologue, fonctionnaire de l’administration minière du Sénégal et ancien directeur général des mines.

‘’Il n’y a pas eu de nouvelles découvertes’’ de diamant parce que ‘’du point de vue géologique, le Sénégal n’a pas de roches qui renferment’’ cette précieuse pierre, a soutenu M. Cissé.

Il ajoute qu’‘’il n’existe pas une société minière qui exploite du diamant’’ dans le portefeuille de la SOMISEN.

‘’Le Sénégal n’a pas de roches qui renferment [du diamant]’’

‘’S’il n’y pas de diamant à exploiter, il ne peut pas y avoir un permis d’exploitation, ni une concession minière’’, a fait valoir Ousmane Cissé, un proche du président de la République.

Ce dernier, selon plusieurs médias, a été mis en cause dans le présumé scandale dénoncé par Moussa Diop.

‘’Les permis de recherche sont délivrés par le ministre chargé du secteur (le ministère des Mines), pas par le président de la République’’, a argué M. Cissé, défendant Macky Sall.

Le ministère des Mines et de la Géologie déclare, à la suite de la conférence de Moussa Diop, qu’‘’il existe deux permis de recherche de diamant en cours de validité, ainsi qu’une autorisation d’exploitation semi-mécanisée, pour lesquels des résultats concluants n’ont pas été encore obtenus’’.

Me Diop a cité les noms de Macky Sall et de l’ancien ministre des Mines Aly Ngouille Ndiaye en parlant de l’attribution d’un contrat d’exploitation d’une mine de diamant au Sénégal.

M. Ndiaye, candidat à la candidature à l’élection présidentielle, l’a également démenti.

Me Diop a déclaré, lundi, avoir été convoqué à la Sûreté urbaine de Dakar en raison des propos tenus lors de sa conférence de presse.

L’avocat a rejoint l’opposition à la suite de son limogeage du poste de directeur général de la société nationale de transport Dakar Dem Dikk. Son limogeage a lieu après qu’il a soutenu dans une interview que Macky Sall n’avait pas le droit d’être candidat à l’élection présidentielle de 2024.

M. Sall refusait à l’époque de dire s’il serait candidat ou pas.

PD/BB/OID/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ARTISANAT-CULTURE / Un réseau de parlementaires pour la promotion de l’artisanat et de la culture lancé à Somone

Somone, 23 fév (APS) – Le ministre de l’Artisanat et de la Transformation du s…