Thiès, 22 avr (APS) – Idrissa Seck, président du parti Rewmi, a revendiqué, samedi, son statut de chef de l’opposition, après avoir décidé de quitter la mouvance présidentielle, la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY).

‘’Tant que les Sénégalais n’ont pas voté le 25 février 2024, je suis le chef de l’opposition’’, a notamment dit le président Idrissa Seck, lors d’une déclaration qu’il faisait au cybercampus de Thiès.

”Pourquoi reconnaît-on à Macky Sall, en raison des 65% de suffrages obtenus, qu’il est le président de la République du Sénégal jusqu’au 25 février 2024 ?’’, a-t-il questionné, laissant entendre que ce sont ses mêmes suffrages à la présidentielle de 2019 où il est arrivé deuxième, qui lui confèrent le statut de leader de l’opposition.

Ousmane Sonko, le responsable de PASTEF-Les Patriotes, est désigné, de fait, chef de l’opposition depuis les retrouvailles entre M. Seck et le président de la République en 2020.

Idrissa Seck a rappelé, qu’il avait, à l’époque, décidé en tant que chef de l’opposition, d’accepter, face à une situation donnée, à savoir la pandémie de Covid-19, la main tendue du président Macky Sall  ‘’pour sauver le pays’’.

Dans d’autres pays où des chefs de l’opposition ont profité de la crise sanitaire, pour faire tomber les régimes en place, le  résultat a été la prise du pouvoir des militaires, a-t-il fait valoir.

Il a indiqué avoir fait ce choix, plutôt que le privilège qui lui confère le statut de chef l’opposition, qui donne droit à un budget de 4  milliards de FCFA.

Idrissa Seck a, dans cette déclaration, confirmé sa candidature à la présidentielle de 2024 et annoncé le dépôt, lundi, d’une lettre de démission de son poste de président  du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

L’ancien Premier ministre a déclaré vouloir laisser le soin aux deux responsables de son parti, membres du gouvernement, d’y rester ou d’en démissionner.

ADI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Politique

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE-DIALOGUE / Macky Sall engage les députés à voter le projet de loi d’amnistie

Diamniadio, 27 fev (APS) – Le président de la République a déclaré qu’il va en…