Dakar, 12 déc (APS) – Des officiels et des experts de 11 pays africains prennent part à un atelier international sur l’approche ‘’Shep’’, un outil permettant de développer ‘’une agriculture orientée vers le marché’’, a constaté l’APS, mardi, à Dakar.

Le Burkina Faso, le Burundi, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République démocratique du Congo et le Sénégal sont représentés à cette rencontre.

‘’Le Shep est un outil pertinent en matière de mise en œuvre des politiques publiques. C’est une approche permettant de promouvoir une agriculture orientée vers le marché’’, a expliqué Boubacar Dramé, conseiller technique au ministère sénégalais de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire.

Il présidait la cérémonie d’ouverture de l’atelier de trois jours, qui en est à sa cinquième édition.

C’est un outil qui ‘’a fini de prouver sa pertinence à l’aune des transformations induites en termes de changement de comportement, d’amélioration des revenus, de mise en relation et d’autonomisation des petits exploitants’’, a souligné M. Dramé.

L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) prend part à l’organisation de l’atelier.

La JICA a fait recours à l’approche ‘’Shep’’ dans l’exécution d’un projet au Kenya, en 2006.

‘’Je suis persuadé qu’à l’instar du Sénégal, nos frères et sœurs des autres pays d’Afrique ont des [projets à succès] à nous faire découvrir, pour nous aider à améliorer nos modèles Shep’’, a dit Boubacar Dramé.

SG/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…