Guédiawaye, 24 août (APS) – L’ONG Child Fund international, de concert avec ses partenaires, a mobilisé, jeudi, plus de 50 jeunes pour nettoyer le bassin de rétention d’eaux pluviales de Médina Gounass et sensibiliser les populations sur l’impact des changements climatiques, a constaté l’APS.

‘’Aujourd’hui les jeunes ont pris l’engagement de passer à l’action à travers des activités de reboisement dans la commune de Médina Gounass autour du bassin de rétention’’, a indiqué Ibrahima Ngom, responsable de la Communication de Child Fund international.

Il intervenait au terme d’une activité de nettoiement et de reboisement autour du bassin de rétention de Médina Gounass, suivie de séances de sensibilisation des populations de cette commune sur l’impact négatif des changements climatiques.

M. Ngom a rappelé que Child Fund international en collaboration avec l’ONG EVE, Leap Africa, la fédération Pencum Ndakaru et d’autres partenaires, avaient récemment formé ces jeunes avant cette décente sur le terrain.

Ces organisations avaient formé 50 jeunes, venant de 18 communes de la région de Dakar, âgés entre 14 et 24 ans, sur la ‘’Résilience des communautés face aux changements climatiques’’.

”Autour du bassin de rétention de Médina Gounass, nous avons trouvé énormément de déchets néfastes que nous avons évacués. Et nous avons ensuite reboisé une centaine de plantes sur le long du site’’, a assuré le responsable de la communication de Child Fund.

Il a souligné qu’avec ses partenaires, l’organisation a mobilisé quatre camions pour évacuer les déchets, avec l’appui de la SONAGED qui envoyé ses agents sur place.

‘’Nous allons continuer la sensibilisation parce qu’il faut forcément impliquer les populations notamment les jeunes qui sont des porteurs de voix’’, a promis Ibrahima Ngom.

SG/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-SOCIAL / Conflit minier à Kanel : la société civile locale à la recherche de ”solutions adéquates”

Hamady Hounaré (Kanel), 15 avril (APS) – Des mouvements citoyens sont mobilisés aupr…