Médina Gounass (Guédiawaye), 16 juin (APS) –  Des représentants d’organisations communautaires de base et divers acteurs sociaux ainsi des autorités territoriales et administratives ont pris part, vendredi, à la cérémonie de célébration de la Journée de l’enfant africain, à Medina Gounass, une commune du département de Guédiawaye (banlieue de Dakar), à l’initiative de l’ONG Action et développement (Acdev) et ses partenaires.

‘’Cette journée de l’enfant africain a été utilisée comme un prétexte pour revenir sur tout ce qui est en train d’être réalisé au niveau de notre projet de renforcement  nutritionnel et sanitaire de la petite enfance dans les régions de Dakar et Saint-Louis’’, a indiqué Mbarka Ndao Sy, directrice des opérations de l’ONG Acdev.

Elle s’exprimait lors de la célébration de la Journée de l’enfant Africain, au quartier Aly Kane dans la commune de Médina Gounass, à Guédiawaye.

L’activité entre dans le cadre de la journée de l’enfant africain célébrée chaque année pour commémorer le massacre des enfants de Soweto en 1976 par le régime de l’apartheid en Afrique du Sud.

Mme Sy a assuré que dans le cadre de sa mission, son ONG travaille en synergie avec les districts sanitaires de ses zones d’intervention ‘’en parfaite intelligence avec les ICP (Infirmiers chefs de poste) et les acteurs communautaires surtout les Bajenu Gox  (marraines de quartiers)’’.

La directrice des opérations de l’ONG Action et développement a dit que l’intérêt  de leur démarche est d’aider les acteurs communautaires à rechercher à identifier tous les enfants malnutris  de 0 à 5 ans notamment et les orienter vers les structures de santé les plus proches.

Selon les organisateurs, au Sénégal, la célébration de la Journée de l’enfant africain est l’occasion de réfléchir sur les progrès réalisés en faveur des droits de l’enfant, ainsi que sur les obstacles auxquels ils continuent de se heurter.

Ils sensibilisent aussi à cette occasion l’opinion sur la situation nutritionnelle et alimentaire des enfants et véhiculent des messages pour un changement de comportement.

Lors de cette activité à Guédiawaye, des associations de ‘’Bajenu Gox’’ ont exposé des farines enrichies, produites par des unités de transformation de céréales locales et utilisées dans la prise en charge des cas de malnutrition dans le cadre du projet de renforcement nutritionnel et sanitaire de la petite enfance, qu’exécute l’ONG AcDev dans les régions de Dakar et Saint-Louis.

SG/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MUSIQUE / Idriss Benjelloun veut imprimer “une autre vision” au festival de jazz de Saint-Louis

Saint-Louis, 20 mai (APS) – Idriss Benjelloun, nouveau président de l’Association Sa…