Ziguinchor, 14 juil (APS) – La grève de l’Intersyndicale des travailleurs du secteur primaire est “largement suivie” à Ziguinchor, a appris l’APS de sources proches d’organisations syndicales.

Des agents des ministères des Pêches et de l’Économie maritime, ainsi que de l’Agriculture et de l’Équipement rural, de l’Élevage et des Productions animales observent une grève de 48 heures, depuis jeudi.

“Cette grève générale de 48 heures non renouvelable à pour objet de pousser le gouvernement, en l’occurrence le ministère de la Fonction publique, [à une reprise des ] travaux pour la mise en place des fonds communs du secteur primaire”, précise un communiqué de l’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire.

“À la direction régionale de développement de l’agriculture (DRRR), la grève est suivie à 100%. Le bureau des statistiques, le bureau des semences et le bureau DPV [Direction de la protection des végétaux] sont tous fermés. Ici, nous avons observé cette grève décidée par nos supérieurs”, a expliqué le délégué régional du Syndicat national des travailleurs et techniciens de l’agriculture, Ousmane Mané.

Modou Diatta, un travailleur de la direction régionale du développement rural, déclare que “la grève est très bien suivie dans le secteur de l’agriculture’’. ‘’Ici, il n’y a que le service minimum. Les agents du secteur de l’agriculture à Ziguinchor ont respecté le mot d’ordre”, confie-t-il.

Le chargé de l’information et de la communication du Syndicat autonome des travailleurs de l’élevage du Sénégal, Hamadal Diao, signale que “de manière générale, toute la région de Ziguinchor a observé le mot d’ordre de grève décrété pour 48 heures non renouvelable’’.

‘’Dans les trois départements (Ziguinchor, Oussouye et Bignona), tout le monde a respecté scrupuleusement le mot d’ordre”, s’est-il félicité.

A travers cette grève, dit-il, l’intersyndicale du secteur primaire veut pousser le gouvernement du Sénégal à retourner à la table des négociations.

“En 2022, nous avions été en grève et il y a eu un certain nombre de points de revendications qui concernaient les indemnités des fonds d’intervention et les indemnités des fonds communs. Le premier point a été satisfait”, a rappelé M. Diao, vétérinaire de formation.

Il a souligné que le gouvernement avait promis d’apporter, au bout de six mois, une réponse à la doléance relative au fonds commun.

L’objectif de la grève est de pousser le ministère de la Fonction publique à prendre des mesures concernant les fonds communs du secteur primaire.

Les actions de protestation incluent notamment la suspension de la délivrance des bons de carburant hors-bord, le boycott des opérations de mise en place des engrais subventionnés…

MNF/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL-RESULTAT / Teungueth FC s’incline devant l’As Pikine, suspense relancé pour la ligue 1

Dakar, 19 mai (APS) – L’équipe de Teungueth FC, en déplacement au stade Alassa…