Bambey, 26 sept (APS) – A Bambey, le Dahira Ansaarul khadim perpétue la tradition en organisant comme à l’accoutumée, le Gamou à la résidence de Serigne Mouhamadou Mourtada Mbacké (1927-2004), fils cadet du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba. En moins de 24h de la célébration du Mawlid (gamou) nuit commémorant la naissance du prophète Mouhamed (PSL), les fidèles mourides affiliés au Dahira Ansaarul khadim sont à pied d’œuvre pour la bonne organisation de l’événement.

A la résidence du plus jeune fils de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), Serigne Mouhamadou Mourtada Mbacké, les tentes sont déjà installées et les disciples trouvés sur les lieux s’affairent aux derniers réglages.

Quelques années après son installation à Bambey, Serigne Mouhamadou Mourtada Mbacké avait instruit son fils aîné, Serigne Mame Mor Mbacké, d’organiser un gamou dans sa résidence à Bambey, située à côté de l’inspection de l’éducation et de la formation (IEF). Depuis, la tradition est respectée. “Même après son rappel à dieu, nous continuons de perpétuer sa volonté à célébrer le Mawlid ici dans le Baol”, a soutenu Malick Mbodji, vice-président du Dahira Ansaarul khadim.

Au début a-t-il rappelé, il n’y avait pas une structure chargée d’organiser le Gamou, les gens venaient comme ça juste pour assister à la cérémonie.

“Mais c’est en 1984 que Soxna Mame Khairy Mbacké, épouse de Serigne Mame Mor Mbacké, a décidé, sur autorisation de son époux, et avec la bénédiction de Serigne Mouhamadou Mourtada d’installer le Dahira Ansaarul khadim qui a la charge d’organiser le Gamou de Bambey”, a expliqué M. Mbodji.

Selon lui, l’objectif du Dahira était de prendre en charge l’organisation du Mawlid dans la maison de Serigne Mourtada Mbacké et d’enseigner les préceptes de l’islam dans presque tous les quartiers de la commune de Bambey et plus loin dans le département. ”L’installation à Bambey de celui que les fidèles appelaient l’ambassadeur ou le ministre des Affaires étrangères du mouridisme, Serigne Mouhamadou Mourtada Mbacké, a changé le visage de cette contrée du Baol”, a-t-il ajouté.

“Serigne Mouhamadou Mourtada Mbacké a guidé nos parents et les a orientés vers l’islam et les enseignements du cheikh”, a-t-il relevé, indiquant que ”la création de l’institut Al Ahzar de Bambey qui a formé beaucoup de jeunes et la construction de la grande mosquée dans sa résidence en sont une parfaite illustration.”

Revenant sur la célébration du Gamou de cette année, il a évoqué ”un programme diversifié”, avec la lecture du saint Coran, des khassaides (les écrits de cheikh Ahmadou Bamba) sans oublier les copieux plats proposés (bernde) pour accompagner les fidèles tout au long de la nuit. Concernant les dispositions prises par les autorités, le comité d’organisation se dit satisfait de l’état d’exécution des engagements.

“La brigade des sapeurs pompiers de Bambey a mis à notre disposition un camion citerne pour faciliter l’approvisionnement en l’eau”, a dit Malick Mbodji. Le maire et l’équipe municipale ont de leur côté déployé des moyens pour évacuer les eaux de pluie et nettoyer les voies où il y a de l’eau stagnante.

”Pour ce qui est de la sécurité, le commissaire urbain a pris toutes les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des biens dans toute la ville. Un nombre suffisant d’éléments de police et des sapeurs pompiers appuyés par les éléments de la Croix rouge seront mobilisés pour une bonne organisation du gamou”, a-t-il indiqué.

MS/MK/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-COMPETITION / Tournoi de Génies en herbe de l’IEF Mbour 2 : l’école Thiadiaye 3 remporte la 10-ème édition

Ndiaganiao, 23 juin (APS) – L’école élémentaire de Thiadiaye 3 a remporté la 1…