Dakar, 23 sept (APS) – Les services techniques de l’Etat ont respecté à plus de 95% les engagements pris auprès du comité d’organisation du gamou de Ndiassane, habituellement célébré huit jour après le Gamou, qui commémore la naissance du prophète Mohamed (PSL), a indiqué le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome.

‘’Le constat est unanime aussi bien du côté des services de l’État que du côté du comité d’organisation, l’essentiel des engagements pris (…) ont été réalisés à plus de 95%’’, a-t-il déclaré vendredi dans la soirée à l’issue de la réunion nationale préparatoire de l’édition 2023 du gamou de Ndiassane.

Tous les démembrements de l’Etat à savoir les secteurs de la santé, l’électricité, l’Eau, l’assainissement, le service d’hygiène, la sécurité, le commerce, la douane, les Eaux et Forêts, les sapeur- pompiers, les transports routiers restent à la disposition du comité pour la satisfaction totale de toutes les doléances en vue d’un bon déroulement du gamou.

Le ministre de l’Intérieur a félicité l’ensemble des services techniques de l’État engagés dans l’organisation cette 140 ème édition du gamou de Ndiassane, une localité située dans la région de Thiès.

Le gouverneur Alioune Badara Mbengue a fait la lecture du rapport issu du comité régional de développement consacré à ce sujet assurant que certains points ont été pris en charge au niveau local.

A la suite de sa présentation, les services techniques de l’État ont tour à tour apporté des réponses aux sollicitations et attentes du comité d’organisation.

Le comité d’organisation a pour sa part  témoigné de sa satisfaction et salué la diligence apportée par le ministre de l’Intérieur dans la prise en charge des doléances de la cité religieuse.

Cette rencontre a été l’occasion pour le comité de demander l’enrôlement de Ndiassane dans les programmes de modernisation des cités religieuses déroulés par l’État.

A ce propos, le ministre a promis que les demandes seront transmises aux autorités compétentes pour un meilleur traitement.

Le porte-parole du khalife général des khadres de Ndiassane, Cheikh Khalifa Kounta, président du comité d’organisation du Gamou de Ndiassane a salué les efforts consentis par les services de l’Etat pour la réussite de cet évènement religieux.

Le thème de cette 140ème édition est : “La méthode d’éducation et d’enseignement de Cheikh Bou Mouhamed Kounta”.

Selon lui, le gamou doit être un prétexte pour les musulmans de tirer des leçons sur les enseignements et préceptes du Coran et des hommes de Dieu.

FD/AKS

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL / Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Dakar, 20 juin (APS) – Le technicien Sidath Sarr a été nommé entraîneur de Teungueth FC po…