Dakar, 19 sept – (APS) -L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) et d’autres services étatiques sont à pied d’œuvre afin de limiter les désagréments causés par les eaux pluviales dans la cité de Médina Baye (Kaolack, centre), a assuré, lundi, à Dakar, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

‘’Nous savons que nous sommes en période d’hivernage. Les principaux points d’attraction concernent l’évacuation des eaux pluviales. L’ONAS et les autres services de l’Etat sont à pied d’œuvre pour résoudre cette question et cela va se poursuive jusqu’à la date du 27 septembre prochain, sous la coordination du gouverneur de la région de Kaolack’’, a-t-il déclaré.

Le ministre de l’Intérieur intervenait lors de la réunion nationale consacrée aux préparatifs du Gamou international de Médina Baye. La rencontre s’est déroulée en présence des représentants des autorités religieuses de la cité de Médina Baye, ainsi que des autorités locales et administratives de la région.

Antoine Félix Abdoulaye Diome a souligné l’importance de cette réunion, qui a été l’occasion de passer en revue toutes les questions liées à l’organisation de ce Mawlid qui réunit en particulier des fidèles musulmans étrangers.

Il a demandé au gouverneur de la région de Kaolack de poursuive le suivi des travaux afin que les activités du Gamou se déroulent dans de bonnes conditions.

Le chef de l’exécutif régional, Ousmane Kane, a aussi fait le point sur les besoins du comité d’organisation ainsi que sur les engagements des services de l’Etat dans le cadre des activités préparatoires du Gamou et du Gamouwatt de Médina Baye.

Ousmane Kane est revenu sur les 11 points évoqués par le comité d’organisation, lesquels portent, entre autres, sur la sécurité, l’électricité, l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Il a insisté sur la dégradation du réseau routier dans la ville sainte de Médina Baye.

Le comité d’organisation du Gamou s’est aussi montré  très préoccupé par la dégradation avancée de certaines voiries, une situation qui risque de créer un grand problème de mobilité dans la ville de Kaolack. Il a aussi beaucoup insisté sur l’approvisionnement en eau, l’assainissement et la sécurité.

Le représentant du ministère de la Santé et de l’Action sociale a annoncé la mobilisation de 1 200 agents, dont 440 médecins et infirmiers pour assurer une bonne couverture sanitaire du Grand Maloud de Médina Baye.

Il a indiqué que l’institut Pasteur de Dakar va déployer une équipe à Kaolack pour la surveillance des épidémies dans la ville sainte de Médina Baye.

Le représentant du ministère du commerce a estimé pour sa part que le marché est bien approvisionné en oignon et en pomme de terre. Il a annoncé par ailleurs des opérations de contrôle dans la ville, pour éviter l’infiltration des produits impropres à la consommation.

S’agissant de la sécurité, le directeur de la sécurité publique, Ibrahima Diop, a annoncé la mobilisation de 800 agents de police et un important matériel de surveillance technique, notamment des drones.

Le lieutenant-colonel Ibrahima Ndiaye, chef de lésion de la Gendarmerie de Kaolack, a promis de mettre le maximum de ressources humaines et matériels pour faciliter le déplacement des pèlerins pendant et après le Gamou.

ABD/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-ENTREPRENEURIAT / Kaolack : la vulgarisation du statut de l’entreprenant au menu d’un atelier

Kaolack, 22 mai (APS) – Le statut de l’entreprenant au profit des promoteurs et acteurs du…