Dakar, 25 mai (APS) – La plateforme française des volontariats internationaux d’échanges et de solidarité (VIES), France volontaires, souhaite apporter un appui au ministère sénégalais de la jeunesse dans le cadre de la structuration du volontariat national, a indiqué, jeudi, son représentant au Sénégal, Moussa Bah.

‘’Institutionnellement, l’activité phare aujourd’hui, c’est tout l’appui qu’on souhaite apporter au ministère de la Jeunesse dans le cadre de la structuration du volontariat national’’, a-t-il déclaré, lors d’une conférence de presse. Le volontariat est présent et traditionnellement ancré au Sénégal, mais il faut aller vers une étape un peu plus supérieure, a t-il estimé, soulignant que cette étape sera la structuration.

‘’Il y a des choses qui se font, mais il faut aller encore plus loin en donnant un véritable cadre à ce volontariat’’, a-t-il fait valoir au cours de cette rencontre dont l’objectif était d’abordé les questions liées à la dynamique du volontariat français au Sénégal et aux perspectives de son développement dans le pays.

M. Bah a noté que France volontaires, dans le cadre de sa mission, monte également des projets pouvant permettre à des jeunes français de venir au Sénégal pour faire du volontariat ”ici et vice versa”. ‘’Et si je prends des dispositifs normés, nous sommes à peu près une centaine pour le moment au Sénégal, sans compter les volontaires sénégalais envoyés en France qui sont une quinzaine’’, a-t-il insisté.

Dans le cadre de l’échange des volontaires, M. Bah a souligné qu’une centaine des jeunes sénégalais sont déjà partis en France pour accomplir leur mission.

‘’Dans le cadre de la dimension de la réciprocité, la loi nous donne la possibilité de pouvoir faire partir des jeunes sénégalais dans le cadre du volontariat et de la solidarité internationale’’, a-t-il indiqué, ajoutant que le dispositif concerne également le Sénégal et les autres pays du Sud.

Pour sa part, le représentant régional pour l’Afrique de l’Ouest de France volontaires, Karim Doumbia, a souligné que cet exercice qui permet non seulement de faire connaître les interventions de cette plateforme, est aussi un plaidoyer auprès des pouvoir publics pour le développement du volontariat au Sénégal.

Il a indiqué que la régionalisation de France volontaires est un dispositif permettant de rapprocher la prise de décisions des espaces volontariats dont le nombre tourne autour de 24 à travers le monde.

‘’La région Afrique couvre 9 pays. Sur cette configuration, le Sénégal demeure la région où il y a plus de développement de volontariat, notamment dans le cadre de la réciprocité’’, a-t-il avancé.

‘’Les objectifs de la réciprocité nous permettent d’équilibrer les échanges, de déconstruire le préjugé Nord-Sud, de croiser des regards sur des problématiques mondiales de développement’’, a quant à elle expliqué la chargée d’appui au développement volontariat de France volontaires, Fatou Ndiaye Diop.

Elle a évoqué l’importance de la mobilisation de plusieurs volontaires français dans le cadre du dispositif conjoint de la coopération décentralisée entre la France et le Sénégal.

Depuis 2009, France volontaires est une plateforme française des volontariats internationaux d’échanges et de solidarité.

Un document de presse indique qu’en 2022, 936 volontaires internationaux d’échanges et de solidarité (VIES) ayant effectué des missions au Sénégal ont été recensés par Espace Volontariat, et 20 jeunes Sénégalais ont été déployés en France dans le cadre de missions de volontariat sous le statut de service civique français.

Selon la même source, l’année 2022 a également été marquée par la transformation statutaire de France volontaires en Groupement d’intérêt public (GIP).

Elle explique que l’Espace Volontariat du Sénégal, ouvert en juillet 2011, ‘’est un centre de ressources permettant d’informer, d’orienter, d’accompagner et de mettre en réseau tous les acteurs du volontariat au Sénégal (candidats, volontaires et bénévoles, structures d’accueil, structures d’envoi, pouvoirs publics, etc.)’’.

France Volontaires est la plateforme française des Volontariats internationaux d’échanges et de solidarité (VIES).

Présenté comme un opérateur du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, elle réunit l’Etat, des collectivités territoriales et des associations autour d’une mission d’intérêt général : le développement et la promotion des engagements volontaires et solidaires à l’international.

Elle s’appuie sur une présence en France (hexagonale et outre-mer) et sur un réseau de 24 Espaces Volontariats en Afrique, Asie et Amérique latine.

AMN/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-GOUVERNANCE / Un ouvrage centré sur la lutte contre le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA présenté à Dakar

Dakar, 21 avr (APS) – L’Harmattan Sénégal a présenté, samedi à Dakar, les deux toms …