Ziguinchor, 9 juin (APS) – L’université Assane Seck de Ziguinchor (sud-ouest) a récompensé, samedi, une quarantaine d’élèves des établissements scolaires de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda et Tambacounda, à l’issue de la 14e édition des “Olympiades des sciences des collégiens et lycéens “, a constaté l’APS.

Les “olympiades des sciences et techniques” est une initiative de l’UFR sciences et technologies, de l’université Assane Seck de Ziguinchor. 

“Cette fête de la science est très importante pour nous acteurs de l’université Assane Seck de Ziguinchor. De nos jours, les sciences sont de plus en plus délaissées par les élèves des établissements scolaires”, a expliqué le vice-recteur de l’UASZ, Professeur Diène Ngom.

Le recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, Mamadou Badji, des universitaires, des parents d’élèves et des acteurs de l’éducation ont pris part à cette cérémonie de remise de prix de la 14e édition “des Olympiades des sciences”.

Les prix ont été dédiés à feu Papa Aly Gaye, un ancien enseignant en sciences de l’université Assane Seck de Ziguinchor.

Ibrahima Nour Eddine Diagne, administrateur général de Gaïndé 2000 et actuel PCA de l’UASZ, et Professeur Evelyne Siga, directrice de l’UFR 2S, ont été choisis respectivement comme parrain et marraine de cette édition.

La directrice de la communication de l’UASZ, Professeur Marie Ndiaye, est la marraine de la Miss sciences.

Pr Diène Ngom a expliqué que l’objectif de ces olympiades est d’inciter les élèves à s’investir dans les matières scientifiques (mathématiques, sciences physiques et les sciences de la vie et de la terre). “C’est une occasion pour nous de leur dire qu’il faut travailler sur ces disciplines. Ce sont des disciplines qui peuvent nous accompagner dans le développement de notre pays”, a ajouté le professeur Ngom. Ce dernier est par ailleurs enseignant-chercheur au département mathématiques de l’université Assane Seck de Ziguinchor. 

 

Il a exhorté les parents à accompagner les élèves et à mettre à leur disposition les moyens nécessaires pour leur permettre de réussir à l’école.

Saluant cette initiative, l’inspecteur d’académie de Ziguinchor (IA), Cheikh Faye, a remercié l’université Assane Seck de Ziguinchor qui, dit-il, a bien voulu organiser cette cérémonie qui sanctionne la fin du processus des olympiades sciences et techniques.

Selon lui, “Ziguinchor fait partie des régions qui sont les plus en retard en matière d’apprentissage des sciences”.

 “Nous avons toujours une faible représentation des élèves scientifiques dans l’effectif des élèves du secondaire”, a-t-il déploré. L’effectif des élèves orientés dans les filières scientifiques au secondaire tourne autour de 11% pour l’ensemble de la région, a-t-il précisé.

Il considère que “c’est un défi pour l’académie de relever le nombre d’élèves des séries scientifiques au niveau du secondaire”.

“Je salue ce changement qualitatif qui est en train de s’opérer au niveau des performances des garçons et filles. Non seulement les filles sont bien représentées lors de ce concours qui était très sélectif, et parmi ceux-là qui sont primés, la majorité sont des filles”, s’est félicité Cheikh Faye.

 Le coordonnateur des Olympiades des sciences, Pr Emmanuel Cabral, rappelle que “ces olympiades cherchent à valoriser les études scientifiques dans les régions du sud, mais surtout à récompenser les efforts des apprenants’’. Il ajoute que ‘’cette cérémonie permet de susciter un challenge et un plus grand engouement chez les élèves pour les disciplines scientifiques”.

MNF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-ENFANCE / Appel à une ”mobilisation accrue” pour l’élimination du travail des enfants d’ici 2025

Louga, 12 juin (APS) – L’élimination du travail des enfants sous toutes ses fo…