Fatick, 27 nov (APS) – Le ministre de l’Education nationale, Cheikh Oumar Anne a promis, la construction d’une bibliothèque et d’un centre informatique pour accompagner les enseignements apprentissages au nouveau lycée de Ngohé Ndofongor, dans la commune de Tattaguine.

“Nous nous engageons à construire une bibliothèque pour le lycée. Elle sera suivie d’un laboratoire scientifique ainsi qu’un centre informatique dont nous prendrons en charge entièrement les équipements “, a-t-il dit, dimanche, lors de l’inauguration du lycée de Ngohé Ndofongor.

Le ministre Cheikh Oumar Anne a annoncé une subvention de 20 millions de Fcfa pour accompagner le fonctionnement du lycée.

Il a aussi annoncé la construction dans les brefs délais de nouvelles salles de classes pour le collège de Mbellongouth, qui fait partie de la zone de Ngohé.

Le lycée de Ngohé construit pour un coût de 171 millions de FCFA est composé de trois blocs de 18 classes grâce à l’Asociation internationale pour le développement et l’éducation de Ngohé (AIDE Ngohé), en partenariat avec la Fondation du Port autonome de Dakar, la Fondation SONATEL, et d’autres mécènes.

L’établissement compte 36 classes pour plus de 1.800 élèves cette année, a indiqué le proviseur, Coumba Cor Ndour.

Il a invité les élèves à redoubler d’efforts pour rendre hommage à AIDE Ngohé en rehaussant le taux de réussite au Baccalauréat 2023 qui était de 34%.

Le Pr Damien Séne, Secrétaire général de l’AIDE Ngohé a soutenu que l’objectif de l’association est de créer les conditions nécessaires pour l’avènement de citoyens qui vont transformer ce village.

”Aucun jeune ne doit plus quitter le village poursuivre ces études ailleurs. Nos enfants doivent faire la 6ème à la Terminale, sur place, pour bénéficier de l’accompagnement de leurs parents”, a-t-il dit.

SDI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Education

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…