Ndiouwar ( Fatick ), 9 mars (APS) – Des femmes du Groupement d’intérêt économique Adja Coumba Timbo de Fatick ont reçu 70 tonnes de mil et maïs pour démarrer leurs activités de transformation des céréales locales.

Ce GIE qui regroupe 2.300 femmes a signé une convention avec l’Ong Nitidae pour recevoir chaque mois, 60 tonnes de mil et 10 tonnes de maïs, destinées aux régions de Fatick, Kaolack et Diourbel.

“Nous sommes 20 GIE dans les régions de Fatick, Kaolack et Diourbel. Nos activités tournent majoritairement autour de la transformation des céréales locales”, a indiqué, vendredi, la présidente de la fédération nationale des GIE Adja coumba Timbo, Sokhna Dieynaba Séne, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de droits de la femme.

Selon elle, les ” braves femmes” du GIE ont souhaité célébrer autrement la journée du 8 mars en signant une convention pour l’octroi de 960 tonnes de mil et de maïs par an.

Elle a ajouté que le groupement dispose de plusieurs boutiques pour exposer et vendre mais aussi de magasins de stockage pour conserver ses matières premières.

“Nous venons d’apporter le premier lot de 60 tonnes au GIE et ainsi, elles feront le partage avec les deux autres régions”, a expliqué Mamadou Tine, intermédiaire commercial agricole du département de Foundiougne, membre de l’Ong Nitidae.

Il a souligné que ”le souci de l’Ong Nitidae est d’accompagner les femmes qui souhaitent travailler dans le domaine agricole”.

SDI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT / Réunions de Printemps : Dakar réarffime sa volonté de “compter d’abord sur ses propres moyens”

Dakar, 21 avr (APS) – Le Sénégal a mis à profit les réunions de Printemps 2024 du FM…