Kaffrine, 22 nov (APS) – La région de Kaffrine (centre-ouest) a reçu cette année une subvention de plus de huit milliards de francs CFA, représentant sa quote-part sur l’enveloppe de 100 milliards de francs CFA dédiée à l’agriculture par le gouvernement, a révélé jeudi son directeur régional du développement rural (DRDR).

‘’(…) en termes de subventions  évaluées  par rapport  à l’année  2022 -2023, on était à plus de cinq milliards de francs CFA, mais cette année on a dépassé la barre des huit milliards de francs CFA dans la région de Kaffrine’’, a dit Mamadou Badiane, dans un entretien avec l’APS.

C’est là un signe selon lui que l’enveloppe de 100 milliards de francs CFA promise au monde rural par le président Macky Sall a ‘’impacté réellement la région de Kaffrine’’.

‘’Le président de la République a beaucoup fait  pour l’agriculture. Rien que sur les engrais  6-20-10, on est passé l’année dernière de 4800 tonnes à 6600 tonnes, soit une augmentation de 1800 tonnes. Pour l’engrais 15-10-10, l’année dernière on était à 1200 tonnes, et cette année, on est à 2500 tonnes, soit une augmentation de 1300 tonnes’’, a expliqué M. Badiane.

Il signale que pour l’engrais triple 15, la dotation de la région a atteint 2900 tonnes cette année, contre 2000 tonnes lors de la précédente campagne. Elle a ainsi enregistré une augmentation de 900 tonnes.

La dotation en urée a connu une hausse de 1000 tonnes. De 1700 tonnes l’année dernière, elle a grimpé à 2700 tonnes pour la présente campagne.

Concernant les phosphates naturels, la région qui n’avait pas bénéficié de dotation, a reçu cette année  710 tonnes subventionnées à 100%.

‘’Pour l’arachide, on est à 894 tonnes de plus que l’année dernière. Pour les semences de maïs, on a 352 tonnes de plus que l’année dernière’’, a- t-il encore détaillé.

Il s’est dit optimiste par rapport à la campagne de commercialisation qui va bientôt démarrer.

‘’On est optimiste par rapport aux productions attendues. Tout le monde sait que l’année dernière on a eu des productions record pour le mil, avec plus de 245.000 tonnes en 2022-2023. Pour l’arachide ; plus de 304000 tonnes ; le sésame plus de  21000 tonnes ; pour le sorgho plus de 109 000 tonnes’’, a-t-il rappelé.

Les récoltes de maïs avaient atteint plus de 116 000 tonnes  et celles de pastèque plus de 235 000 tonnes.

Il dit nourrir l’espoir de voir la région de Kaffrine obtenir de meilleures récoltes cette année. 

CTS/ASG 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / Maraîchage : Kaolack a été ‘’très dynamique’’ cette année (DRDR)

Kaolack, 2 mars (APS) – Le sous-secteur du maraîchage s’est avéré ‘’très dynamique’’ dans …