Tambacounda, 19 juin (APS) – Un atelier bilan des observatoires de la vulnérabilité à la déperdition scolaire (OVDS)  et de recyclage des acteurs de l’école est organisé à Tambacounda sous l’égide d’Enda Jeunesse Action, partenaire de Kinderpostzegels au Sénégal dans la mise en oeuvre d’actions d’éducation et de protection au niveau communautaire, a constaté l’APS.

Enda Jeunesse Action accompagne les enfants qui sont hors du système scolaire à bénéficier d’un cadre d’éducation alternative pour leur réintégration dans le formel dans plusieurs régions du Sénégal, surtout en milieu rural.

‘’On a mis en place 20 OVDS dans les 20 établissements et écoles d’intervention du projet : à l’école en toute sérénité’’, a révélé le chargé de projet Enda Jeunesse Action de Tambacounda, Bengaly Diallo. Il a ajouté qu’’’on est à la fin de l’année, il est important qu’on s’arrête pour faire le bilan, qui va concerner les vulnérables à la déperdition scolaire, c’est-à-dire, des enfants, qui si rien est fait, ils risquent de quitter l’école’’.

”Ce sont ces enfants qui sont listés en fonction des appuis apportés. Quand on fait le bilan, l’appui peut être matériel, pédagogique, pshycosocial, sanitaire et même alimentaire’’, a précisé M. Diallo, ajoutant : ”En fonction de ces appuis, aujourd’hui on a invité les responsables des OVDS plus les enfants pour venir faire le point de l’année, ça nous permet d’avoir une base de données, on saura pour cette année le nombre d’enfants vulnérable à la déperdition scolaire, qui risquent d’abandonner l’école si rien est fait’’.

Pour ces enfants, d’ici la fin de l’atelier un plan de suivi sera élaboré, ”ce que ENDA peut faire il le fera, ce qu’il ne peut pas faire, ENDA s’ouvrira à d’autres partenaires qui viendront le prendre en charge”, a-t-il poursuivi, relevant que ”l’idée est de donner la chance à tous les enfants qu’aucun enfants ne quitte l’école, c’est d’ailleurs l’objet de cet atelier qui réunit 25 personnes pour deux jours’’.

Selon lui, les OVDS, les émissions radio, les causeries, les animations et les formations permettent de lutter contre la déperdition scolaire et les deux jours seront mise à contribution pour faire le bilan des OVDS.

BT/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SOCIETE / L’IFAN présente trois travaux de recherche pour aider à mieux comprendre les inégalités de genre

Dakar, 28 mai (APS) – L’Institut fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh Anta D…