Louga, 23 nov (APS) – Mille soixante-trois apprentis et deux cent six maîtres d’apprentissage ont été enrôlés dans la région de Louga (nord) dans le cadre du Projet d’employabilité des jeunes par l’apprentissage (PJA) au Sénégal, a indiqué, jeudi, le directeur de l’apprentissage au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage  et de l’Insertion, Souleymane Kane.

“Nous avons enrôlé à Louga 1 063 apprentis et 206 maîtres d’apprentissage, qui ont le titre de maître d’apprentissage parce que leur unité de production est considérée comme une unité de formation”, a-t-il déclaré.

Souleymane Kane s’entretenait avec des journalistes à l’issue d’une assemblée générale d’information sur l’état d’avancement du Projet pour l’employabilité des jeunes par l’apprentissage non-formel, à Louga.

Il dit le considérer comme “un projet innovateur et inédit en termes de chiffres, mais aussi en termes d’apport et de contenu’’.

Il a rappelé à cet égard qu’il a pour objectif d’enrôler 32 000 jeunes, 10 000 maîtres d’apprentissage dans douze métiers sur toute l’étendue du territoire national sénégalais.

“C’est un projet qui apporte de la valeur ajoutée dans l’atelier, au sein du cursus du maître d’apprentissage et au niveau de l’investissement des apprentis”, a-t-il ajouté.

Selon lui, “il va permettre d’accompagner les maîtres d’apprentissage avec des formations pédagogiques, techniques et des formations en entreprenariat”.

“Ces trois types de formation concourent à renforcer les capacités du maître d’apprentissage, et in fine à agir sur la productivité et  la qualité des productions, mais également à préparer les apprentis à la certification selon la validation des acquis de l’apprentissage”, a-t-il indiqué.

Le président de la Chambre de commerce de Louga, Moussa Dièye, a, de son côté, déclaré que “le projet PEJA,  qui vise à rendre les métiers de l’artisanat plus rentables et compétitifs, va avoir un impact positif sur la commande publique”.

“C’est un projet très important pour la vitalité de l’économie au niveau régional parce que chacun des départements a son propre quota”, a-t-il expliqué.

DS/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, le dialogue national et les premières annonces du chef de l’Etat

Dakar, 27 fev (APS) – L’ouverture du dialogue national censé sortir le Sénégal de l’impass…