Brindiago (Ziguinchor), 26 mars (APS) – Le sous-préfet de l’arrondissement de Sindian (sud), Bernard Sarr, a réceptionné, mardi, des kits de matériel de couverture de maison au profit de 26 ménages du village de Bringadio, dans la région de Ziguinchor.

Ce don s’inscrit dans le cadre du projet “Bukin Basume” (habitat paisible, en diola), ms en oeuvre par l’ONG Catholic Relief Service (CRS). Il comprend des tôles, des pointes et de lattes de rôniers.

“Nous saluons la démarche qui a été inclusive et participative dans la mise en place de ce projet. Nous remercions vivement cet acte posé par le CRS. Ce matériel de couverture de maison va permettre à ces populations de retour d’avoir un habitat décent”, a déclaré le sous-préfet de Sindian.

Il va également permettre aux bénéficiaires “d’être dans de très bonnes conditions”, a ajouté Bernard Sarr lors de la cérémonie de réception de ce matériel de construction.

“Nous sommes à l’avant-dernière journée de la distribution du matériel pour les populations retournées en Casamance. Et aujourd’hui, nous avons livré à 26 ménages du village de Brindiago 280 pointes numéro six, 224 pointes numéro dix, quarante pointes numéro douze et 1.120 tôles”, a détaillé le chef du projet “Bukin Basume”, Louis Michel Atendeg Badji.

Il a rappelé que le projet “Bukin Basume”, financé par le gouvernement américain à travers son Bureau population, réfugiés et migrations, intervient dans cinq communes de la région de Ziguinchor, dont trois dans le département de Bignona (Suelle, Oulampane et Djibidione).

Oukout (Oussouye) et Nyassia (Ziguinchor) sont les deux communes bénéficiaires de ce projet, qui va offrir au total 21.960 tôles, 1.830 pointes numéro six, 1.464 pointes numéro dix, 915 pointes douze et 7.320 lattes de rôniers, selon Louis Michel Atendeg Badji.

Il précise que 183 ménages, dites populations déplacées de la région de Ziguinchor, vont bénéficier de cet appui qui inclut, en plus de la couverture des maisons, un volet eau, hygiène, assainissement.

Le projet “Bukin Basume” comporte aussi un volet communautés d’épargne et de crédit interne (CECI/SILC) destiné à renforcer l’autonomie financière surtout des femmes, sans compter un volet “peacebulding” et lutte contre les violences basées sur le genre pour le renforcement de la cohésion sociale, indique M. Badji.

Les représentants des populations de Brindiago ont remercié et salué l’intervention du projet “Bukin Basume” qui, disent-elles, “a facilité la cohésion sociale au niveau leur village”. Ils ont aussi plaidé pour la pérennisation de ce projet qui selon eux contribue au bien-être des populations.

MNF/BK/ADC

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COMMERCE-COLLECTIVITES / Thiès : les pouvoirs publics en croisade contre l’occupation anarchique autour du marché central

Thiès, 19 avr (APS) – Des commerçants et occupants du marché central de Thiès interr…