Dakar, 19 juin (APS) – Le ministère sénégalais des Affaires étrangères a salué lundi la “reconnaissance renouvelée” du rôle et de la place du Sénégal par le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

‘’Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur se félicite de la reconnaissance, encore renouvelée, ce lundi 19 juin 2023, à Genève, par le Haut-commissaire des Nations unies, du rôle et de la place du Sénégal en matière de droits de l’homme’’, rapporte un communiqué parvenu à l’APS.

Le document cite notamment le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme qui intervenait à l’ouverture solennelle de la 53e session du Conseil des droits de l’homme.

“Contrairement à de nombreux Etats plus riches, le Sénégal a ratifié tous les principaux traités relatifs aux droits de l’homme et est également parfaitement à jour de toutes les obligations”, a souligné Volker Türk dans des propos rapportés par le communiqué.

“Même si j’ai récemment noté des inquiétudes, il est important de reconnaître qu’il s’agit d’un pays qui a une longue tradition de coopération positive”, a-t-il ajouté.

Pour le ministère sénégalais des Affaires étrangères, cette position de l’organe suprême des Nations unies chargé des droits de l’homme confirme l’attachement du gouvernement du Sénégal à cette question dans un esprit de transparence et de collaboration.

Elle confirme “la volonté du Sénégal de consolider sa tradition de pays respectueux des droits humains dans le cadre de la légalité internationale et des lois et règlements nationaux”, commente la diplomatie sénégalaise.

Le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme a dernièrement réclamé l’ouverture d’une enquête indépendante sur la mort d’au moins 16 personnes dans des violences récemment survenues au Sénégal.

“Les services du Haut-Commissaire ont pris note de la décision des autorités sénégalaises d’ouvrir des enquêtes, mais nous leur demandons de veiller à ce que celles-ci soient rapides, indépendantes et approfondies”, avait notamment déclaré Seif Magango, un porte-parole du Haut-commissaire lors d’une conférence presse organisée à Genève.

AKS/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-DIAGNOSTIC / Matam : un officiel évoque les freins au développement de la culture dans la région

Kanel, 20 mai (APS) – Le centre culturel régional de Matam (nord) est appelé à faire…