Dioffior, 29 avr (APS) – Le district sanitaire de Dioffior, dans la région de Fatick (centre), a reçu un lot d’équipements médicaux d’une valeur de 292 millions FCFA, un matériel acquis dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation 221, mise sur pied par des ressortissants sénégalais vivant aux États-Unis.

Le matériel a été remis aux responsables de ce district sanitaire par le coordonnateur de la direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Ndiaye, au cours d’une cérémonie tenue ce week-end.

Il comprend des lits d’hôpitaux, des fournitures pour soins et des appareils orthopédiques. 

“Nous essayons, avec nos partenaires, d’apporter notre contribution pour l’amélioration des conditions de vie des populations”, a dit M. Ndiaye lors de cette cérémonie de remise symbolique.

Il note que l’équipement des centres santé “est une priorité pour faciliter l’accès aux soins de santé à nos concitoyens”.

Dans ce cadre, une enveloppe de 800 millions de francs CFA a été investi pour construire et équiper le poste de Santé de Sikatroum ainsi que l’équipement du centre de santé de Ndoffane, dans la région de Kaolack.

Selon le médecin-chef du District sanitaire de Dioffior, docteur Gilbert Sarr, le matériel reçu par sa structure “va contribuer à l’accès à des soins de qualité” des populations de cette partie de l’arrondissement de Fimela.

Il a invité les populations concernées à s’approprier davantage les programmes de santé.

Le maire de la commune de Dioffior, Youssou Diom, a assuré que la municipalité qu’il dirige va jouer sa partition dans l’amélioration de la carte sanitaire en investissant cette année, sur fonds propres, dans l’achèvement des travaux du poste de santé de Ndougue et la construction du bâtiment administratif du centre de santé.

Il a également plaidé pour la mise en œuvre du projet visant à faire du centre de santé de Dioffior un établissement de niveau 2, une “super priorité pour les 120.000 habitants” de cette commune.

“Le centre de santé de Dioffior, construit en 1992, était en état de délabrement très avancé. En 2023, l’Etat a procédé à sa démolition et a construit une maternité et un service d’hospitalisation en attente de la construction d’un centre de santé de niveau 2 avec un bloc opératoire”, a rappelé Youssou Diom.

SDI/BK/ADL

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-INFRASTRUCTURES / Tivaouane : El Malick Ndiaye réaffirme l’engagement du gouvernement pour l’achèvement des travaux de la mosquée

Dakar, 28 mai (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres e…