Touba, 2 fév (APS)- Une trentaine de bijoutiers de la région de Diourbel ont bouclé ce vendredi, à Touba, deux semaines de formation consacrée aux nouvelles tendances intervenues dans leur métier ainsi que les techniques du management et de la gestion.

La session de formation est initiée par le Fonds de Financement de la Formation professionnelle et technique (3FPT), en partenariat avec Enda Graf Sahel.

Elle a réuni des bijoutiers venus notamment de la commune de Touba (20) et des départements de Mbacké (5) et de Diourbel (5). Ils ont été formés sur de nouvelles techniques comme la filigrane, la monture, mais aussi le management, la gestion, entre autres.

“La filigrane est une tendance à la mode, qui intéresse de plus en plus la clientèle en matière de bijouterie locale.  C’est pourquoi nous sommes heureux de participer à cette formation qui va nous permettre de revaloriser davantage notre métier”, martèle Baye Khaly Thiam, un des bénéficiaires de cette formation.

Il a précisé qu’à la fin de la formation, ils vont recevoir des kits composés de matériels et d’outils de travail modernes “indispensables” pour leur métier.

L’animateur de la session, Khadim Mbaye a pour sa part salué “l’intérêt et le dynamisme” manifestés par les participants.

AN/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…