Diourbel, 31 jan (APS) – La région de Diourbel (centre) a accueilli, mardi, une caravane de sensibilisation pour une élection présidentielle apaisée à l’initiative de la Plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité.

”Aujourd’hui, le rendez-vous électoral au Sénégal se prépare dans un climat laissant présager de potentielles tensions. L’élection présidentielle à venir revêt a cet effet un caractère particulier avec de grands enjeux pour notre pays”, a déclaré la présidente nationale la plateforme, Penda Seck Diouf, en marge de cette caravane dite ”Etu Jamm” (Espace de paix en wolof).

Selon elle, “cette caravane de sensibilisation, de plaidoyer et de dialogue se veut un cadre d’échange avec toutes les sensibilités notamment les femmes, les autorités religieuses, coutumières et les élus locaux pour un climat social apaisé.”

La plateforme a-t-elle précisé, mise sur une synergie d’actions en vue d’une élection présidentielle ”apaisée, transparente, démocratique et inclusive”.

Bineta Diop, Envoyée spéciale de l’Union africaine sur les questions de femmes, paix et sécurité a pour sa part invité les femmes à se mobiliser en utilisant le bulletin de vote comme leur arme pour que leurs revendications puissent être prises en compte par le futur président de la République.

Elle a demandé aux jeunes de contribuer à la paix et non à la violence pour ”le bien de tous”. “Nous sommes entourés par un cercle de feu et aujourd’hui, plus que jamais, le Sénégal a besoin d’un dialogue fructueux pour qu’au lendemain du scrutin les populations vaguent à leurs occupations en toute tranquillité”, a indiqué Mme Diop.

MS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Macky Sall : ‘’S’il n’y a pas de consensus, je vais demander au Conseil constitutionnel de désigner mon successeur’’

Diamniadio, 26 fév (APS) – Le président de la République a déclaré, lundi, à Diamnia…