Dakar, 24 fév (APS) – La coalition Benno Bokk Yaakaar (majorité présidentielle) a apporté, samedi, son soutien au chef de l’Etat pour la réussite du dialogue auquel il a convié les forces vives de la nation pour déterminer la nouvelle date de l’élection présidentielle.

Benno Bokk Yaakaar apporte ‘’tout son appui au chef de l’Etat pour la tenue et la réussite parfaite du dialogue politique’’, selon une déclaration lue par Moustapha Niasse lors d’une conférence de presse au siège de l’Alliance pour la République (APR).

La coalition présidentielle appelle ‘’toutes les forces politiques du pays sans exclusive, la société civile et l’ensemble des forces vives de la nation, à prendre part à ce dialogue salutaire pour le modèle démocratique sénégalais’’.

BBY dit avoir ‘’pris acte de la volonté fortement exprimée par le chef de l’Etat de créer toutes les conditions d’un apaisement de l’espace politique’’.

Le président Macky Sall a appelé à des concertations lundi et mardi pour déterminer la date de l’élection présidentielle et la continuité du pouvoir à l’expiration de son mandat, le 2 avril.

Cette rencontre de deux jours portera sur la détermination de la nouvelle date de l’élection présidentielle et sur la continuité du pouvoir au-delà de la date de l’expiration du mandat présidentiel, le 2 avril, a-t-il expliqué, jeudi soir, lors d’une interview avec quatre groupes de médias sénégalais.

‘’Le décret [fixant la nouvelle date de la présidentielle] ne peut être pris avant que la concertation ne se réunisse ; et j’ai convoqué cette concertation le lundi. (…) On devrait entre lundi et mardi terminer puisqu’il n’y a pas beaucoup de sujets en réalité qui doivent être traités, choisir une date pour l’élection et qu’est-ce qu’il faut faire concernant l’après-2 avril”’, a-t-il notamment déclaré.

Macky Sall a estimé que les deux sujets peuvent être simples si les gens mettent en avant l’intérêt supérieur de la nation, dès lors que la participation du président à la tête du pays n’est plus en jeu.

La plateforme dénommée Synergie des organisations pour la sauvegarde de la paix (SOS/PAIX) a annoncé, vendredi, son intention de ne pas participer au dialogue lancé par le président Macky Sall.

La plateforme Aar Sunu élection (protéger notre élection), un regroupement d’organisations se réclamant de la société civile, a annoncé, vendredi, à Dakar, sa décision de ne pas participer au dialogue national auquel appelle le président Macky Sall et rejeté par seize des dix-neuf candidats retenus par le Conseil constitutionnel.

MYK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Maïmouna Dièye s’engage à promouvoir une ‘’vraie politique familiale’’

Dakar, 12 avr (APS) – La ministre de la Famille et des Solidarités, Maïmouna Dièye, …