Dakar, 20 juil (APS) – Des experts de l’ONU ont exhorté les autorités tunisiennes à prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux expulsions collectives et protéger les droits humains de tous les migrants.

‘’Nous appelons les autorités [tunisiennes] à cesser immédiatement toute nouvelle expulsion [de migrants] et à poursuivre et élargir l’accès humanitaire à une zone dangereuse à la frontière tuniso-libyenne où de nombreuses personnes, y compris des femmes enceintes et des enfants, ont déjà été expulsées ”, ont-ils déclaré.

La Tunisie est un point de passage de migrants pour la plupart subsahariens, qui tentent de gagner l’Europe.

Selon les experts de l’ONU, ”expulser des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile sans procéder à une évaluation individuelle et objective des risques de violations des droits humains auxquels ils sont exposés en cas de retour, [est] interdit par le droit international des droits de l’homme.”

Ils ont rappelé à cet égard que ‘’le principe de non-refoulement, inscrit dans la Déclaration internationale des droits de l’homme, s’applique à toutes les formes d’expulsion, indépendamment de la nationalité ou du statut migratoire.”

ABB/SBS/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL / Tournoi féminin UFOA U20 : le Sénégal s’impose d’entrée face à la Gambie

Dakar, 20 mai (APS) – L’équipe du Sénégal U20 a dominé la Gambie sur le score de deu…