Dakar, 6 oct (APS) – Des ‘’efforts considérables’’ ont été fournis par les travailleurs et le patronat, pour qu’il y ait moins de contentieux en milieu professionnel, a déclaré, vendredi, à Dakar, le vice-président du Conseil national du patronat (CNP), chargé de la commission technique de ladite organisation, Meïssa Fall.

‘’Des efforts considérables ont été faits pour réduire les contentieux sociaux’’, a dit M. Fall en prenant à une concertation du Conseil national du patronat (CNP) sur ‘’la gestion du contentieux social en milieu professionnel’’.

‘’Toute augmentation du nombre de contentieux sociaux pourrait […] désorganiser le fonctionnement des entreprises’’, a-t-il prévenu.

Malgré les efforts fournis pour qu’il y ait moins de contentieux en milieu professionnel, 724 conflits individuels ont été soumis par les inspections du travail au tribunal du travail en 2022, contre 655 en 2021, soit une hausse de 10,36 %.

‘’Selon les dernières statistiques officielles produites par les services de la direction générale du travail et de la sécurité sociale, en 2022, 3.629 conflits individuels ont été recensés en milieu professionnel par les inspections du travail’’, a indiqué M. Fall, précisant que seuls 724 de ces litiges ont été soumis au tribunal du travail.

L’absence de l’employeur lors des séances de conciliation auprès des inspections du travail, les désaccords relatifs aux indemnités réclamées par les travailleurs et à payer par les employeurs, ainsi que la contestation des chefs de réclamation par les travailleurs sont souvent les raisons pour lesquelles les différends sont transmis au tribunal du travail, selon Meïssa Fall.

À cause de la contestation des chefs de réclamation par les employeurs et leur refus lever des sanctions prises ont poussé des inspecteurs du travail à transmettre certains litiges au tribunal du travail.

En 2022, a signalé Meïssa Fall sur la base des données de la direction générale du travail et de la sécurité sociale, 69 conflits collectifs ont été répertoriés au Sénégal, contre 85 en 2021.

Quarante-deux litiges collectifs avaient été dénombrés en 2020, contre 29 en 2019, selon le délégué du CNP, l’une des principales organisations patronales sénégalaises.

‘’Le nombre de conflits collectifs est encore élevé, malgré une tendance à la baisse en 2020 et 2019’’, a signalé M. Fall.

Les litiges sont souvent liés aux salaires, aux ‘’accessoires’’ du salaire et aux licenciements pour lesquels sont invoqués le motif économique, selon le vice-président de la commission technique chargée des normes du travail au Conseil national du patronat.

CS/ESF

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL / Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Dakar, 20 juin (APS) – Le technicien Sidath Sarr a été nommé entraîneur de Teungueth FC po…