Diamniadio, 4 jan (APS) – Une session de formation sur le droit syndical et les techniques de négociation s’est ouverte jeudi à Dakar, en vue de mieux outiller les délégués régionaux du Syndicat national des techniciens et travailleurs de l’agriculture du Sénégal (Syntras), pour qu’ils puissent porter les revendications de leurs pairs dans les services déconcentrés.

Prévue pour deux jours, cette formation se tient dans les locaux du ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire à Diamniadio, en collaboration avec la Centrale nationale travailleurs du Sénégal (CNTS) à laquelle le Syntras est affilié.

“La CNTS accorde une place importante à la formation syndicale parce que pour représenter les travailleurs à des tables de négociation, il faut être compétent et maîtriser certains textes réglementaires qui régissent le monde du travail pour être en mesure de représenter ses pairs travailleurs”, a dit Mor Diouf, secrétaire général du Syntras.

C’est dans cette dynamique que cette le Syntras s’est inscrit, “en tant que syndicat de base”, pour permettre à ses délégués d’avoir les outils nécessaires pour “représenter dignement les intérêts des travailleurs au niveau des services régionaux du département de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire”.

Le Syntras espère ainsi parvenir à “porter davantage dans leurs services respectifs, les revendications du syndicat”, a ajouté Mor Diouf, en présence d’un représentant de la tutelle venu présider la cérémonie officielle d’ouverture de cette session de formation.

“Le syndicalisme, ce n’est pas toujours la confrontation. Nous sommes dans une dynamique de dialogue, de partenariat social pour que les conflits puissent être anticipés et réglés de la manière la plus apaisée” possible, a-t-il indiqué, avant de marteler : “Il ne faut pas dire que les doléances sont derrière nous, puisqu’il faut reconnaitre qu’on a encore des revendications”.

Il a rappelé que certains points du protocole d’accord signé en décembre 2022 avec la tutelle ne sont pas encore appliqués, dont celui concernant l’indemnité de logement réclamé par le collectif des agents interministériels, mais il n’empêche pas que le travail continue pour le Syntras à travers des activités telles que cette session de formation.

ADL/BK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Formation

Voir aussi...

SENEGAL-PAIX / Une randonnée de la paix et de la cohésion nationale à Thiès

Thiès, 3 mars (APS) – Des membres du mouvement politique Siggi Jotna de Abdoulaye Di…