Dakar, 18 fév (APS) – Des candidats recalés à l’élection présidentielle, regroupés au sein du Front démocratique pour une élection inclusive (FDPEI), ont réclamé dimanche une reprise intégrale du processus électoral.

Par la voix de Mayoro Faye, le représentant de Karim Wade, leader du PDS, le Parti démocratique sénégalais, ils ont notamment invité le chef de l’État à œuvrer pour une reprise intégrale du processus électoral et un lancement sans délai de concertations en vue d’un scrutin inclusif et apaisé.

Le Conseil constitutionnel a acté le report de la présidentielle du 25 février. On doit carrément reprendre le processus électoral, car toutes les décisions qui étaient jusque-là prises sont caduques, font savoir les candidats recalés dans une déclaration.

Ils ajoutent que ”l’exécutif doit remplir ses missions au nom de l’intérêt général, de l’ordre public, de la paix, de la stabilité des institutions”.

Le FDPEI pense que “seule une concertation nationale pour une nouvelle loi électorale et un nouveau processus électoral démocratique, transparent et inclusif est la voix de salut pour des élections apaisées”.

PD/AKS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-PROMOTION / Ziguinchor : les collectivités territoriales invitées à faciliter l’accès des jeunes au foncier agricole

Ziguinchor, 23 avr (APS) – Le gouverneur de Ziguinchor, Mor Talla Tine, a invité, ma…