Dakar, 30 oct (APS) – Des autorisations de fabrication et de mise en vente, des code-barres et des équipements de production ont été remis à des entrepreneuses, a constaté l’APS, lundi, à Dakar.

Elles ont reçu ces outils dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de promotion de l’entrepreneuriat formel et innovant au Sénégal et en Gambie (PROMEFI), pour tirer profit des opportunités du marché.

‘’Le PROMEFI vise à offrir aux entrepreneurs les ressources nécessaires et à les encourager à formaliser leurs activités. Il crée un environnement propice à la croissance et à la création d’emplois’’, a souligné Victorine Ndèye, la ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire.

Venue présider la cérémonie de remise des équipements, elle affirme qu’ils sont le fruit des efforts conjoints du gouvernement sénégalais et du Bureau international du travail (BIT).

Le PROMEFI est un projet financé par l’Agence italienne pour la coopération au développement et mis en œuvre par le BIT.

‘’Le [projet] démontre la volonté de soutenir et de promouvoir l’entrepreneuriat novateur. Par la distribution d’autorisations de fabrication et de mise en vente, [le PROMEFI] s’associe à cette volonté de structuration des chaînes de valeur fortes et à même d’apporter une réponse collective pour le développement des entreprises formelles’’, a expliqué Mme Ndèye.

Selon elle, le soutien aux entrepreneurs, dans le cadre du PROMEFI, facilite la transition de l’économie informelle à l’économie formelle.

‘’Ces équipements renforceront la capacité des entrepreneurs à développer leurs activités et à innover’’, a assuré la ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire.

Elle espère que les bénéficiaires des équipements vont arriver à créer davantage d’emplois et à aider à stimuler la croissance économique, à se donner de réelles opportunités de marché en même temps.

‘’De nombreuses microentreprises, petites et moyennes entreprises sont confrontées au déficit de qualification nécessaire pour répondre aux normes de qualité, de calibrage, d’emballage, de stockage et de commercialisation’’, a signalé Dramane Haïdara, le représentant au Sénégal du Bureau international du travail.

Le PROMEFI est une solution à l’incapacité du marché du travail formel à fournir suffisamment d’apports, selon M. Haïdara.

À ce jour, plus de 1.000 jeunes entrepreneurs ont bénéficié du soutien de ce projet, affirment ses promoteurs.

‘’Depuis son lancement en 2021, il est un exemple inspirant de ce qui peut être accompli lorsque nous travaillons main dans la main pour stimuler l’entrepreneuriat formel et innovant au Sénégal et en Gambie’’, a souligné Dramane Haïdara.

‘’Le PROMEFI est un catalyseur de changement pour de nombreux opérateurs et opératrices’’, a assuré Maura Pazzi, chargée de programme à l’Agence italienne pour la coopération au développement.

Selon elle, le projet contribue à l’accroissement de la capacité des entrepreneurs bénéficiaires à subvenir à leurs besoins, grâce aux revenus générés.

‘’Nous honorons ces bénéficiaires du PROMEFI, car leur détermination et leur vision ont contribué à renforcer l’économie locale et à améliorer la qualité de vie de nombreuses communautés’’, a dit Mme Pazzi.

Les bénéficiaires ont exprimé leur ‘’gratitude’’ envers les promoteurs du projet.

‘’Les autorisations de fabrication et de mise en vente, ainsi que les code-barres, sont notre billet d’entrée dans de nouveaux marchés, notamment auprès des grandes surfaces’’, a dit Khadidiatou Pène, une bénéficiaire.

‘’Nos ventes ont augmenté de manière significative et nos revenus se sont améliorés, avec de meilleures conditions de vie’’, a ajouté Mme Pène.

Elle affirme avoir appris des méthodes de transformation du piment et de l’hibiscus, grâce au projet.

MFD/OID/ESF

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Le communiqué du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2024

Dakar, 22 mai (APS) – Le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Bassirou Diomaye D…