Dakar, 5 juin (APS) – Le Sénégal et la Gambie, par le biais de leur Commission mixte de gestion des frontières, se sont engagés à poursuivre les discussions allant dans le sens de trouver des solutions pérennes aux problèmes constatés à leurs frontières, a appris l’APS de source officielle.

Cet engagement a été réaffirmé lors d’une réunion de la Commission mixte sénégalo-gambienne de gestion des frontières tenue à Dakar les 30 et 31 mai, indique le communiqué sanctionnant la rencontre.

D’après le document rendu public mercredi, un groupe de travail sera ainsi mis en place pour analyser les documents collectés, compilés et présentés par les commissions de chaque pays.

La Commission mixte sénégalo-gambienne de gestion des frontières a notamment formulé les recommandations allant dans le sens du renforcement de la coopération transfrontalière entre les deux pays.

Les délégations sénégalaise et gambienne ont ainsi préconisé la finalisation d’un accord cadre, la tenue d’activités de sensibilisation le long de la frontière afin de permettre aux populations locales de poursuivre leurs différentes activités agropastorales.

Elles ont également souligné la nécessité d’intensifier les patrouilles mixtes le long de la frontière et la création d’un Fonds commun au Secrétariat permanent sénégalo-gambien pour les activités de la Commission mixte de gestion des frontières.

Les participants n’ont pas manqué de relever ‘’les avancées constatées’’ à travers, entre autres, l’organisation de patrouilles mixtes par les forces armées des deux pays et la mise en place d’un Comité militaire mixte qui a tenu sa première réunion le 16 janvier 2024, souligne le communiqué.

Cette réunion tenue dans la capitale sénégalaise entre dans le cadre de l’amélioration des relations de bon voisinage entre les populations vivant de part et d’autre de la frontière entre la Gambie et le Sénégal.

Les délégations gambienne et sénégalaise étaient dirigées, respectivement par Saffie Sankareh Farage, présidente de la Commission gambienne des frontières et le vice-amiral Oumar Wade, président de la Commission nationale de gestion des frontières (CNGF) du Sénégal.

El Hadji Ibou Boye, secrétaire exécutif du secrétariat permanent sénégalo-gambien à Banjul, a également pris part à la réunion, fait-on savoir.

AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-TABASKI / Dagana : les marchés bien approvisionnés en denrées de première nécessité (service commerce)

Dagana, 14 Juin ( APS) – Les marchés de Dagana sont bien approvisionnés en denrées d…