Dakar, 2 août (APS) – La première édition de l’Université Féministe d’été d’Afrique de l’Ouest et du Centre s’est ouverte, mardi, à Dakar, dans la perspective de construire un mouvement fort en Afrique francophone, a constaté l’APS.

L’université Féministe d’été de Dakar a pour thème ”De la théorie à l’action féministe en Afrique de l’Ouest: Valoriser la Recherche pour Orienter les stratégies et co-construire notre identité militante”.

Elle vise à ”créer un espace diversifié pour débattre et co-construire un mouvement féministe fort en Afrique de l’Ouest et en Afrique francophone, en explorant différentes théories féministes intersectionnelles”.

Cette initiative est organisée par J-gen Sénégal en partenariat avec le Collectif des féministes du Sénégal (CFS) et rassemble ”plus de 200 participants.e.s de divers profils issus.es de l’espace CEDEAO, du continent africain et du reste du monde, pour partager des contributions scientifiques et des expériences militantes”.

”Nous sommes réunis pour discuter de l’avenir de l’approche féministe mais également les interactions entre l’approche féministe et l’approche de la recherche classique et comment mettre en avant une dynamique intergénérationnelle pour construire ensemble un mouvement fort”, a indiqué la directrice exécutive de J-Gen Sénégal Maïmouna Yade, à la cérémonie d’ouverture de cette rencontre de trois jours.

Des militantes, des chercheures et des femmes universitaires d’une vingtaine de pays prennent part à cette rencontre.

Selon Mme Yade, ”la reconstruction sociale post-pandémie covid-19 doit prendre en compte les défis spécifiques tels que les agressions sexuelles, le harcèlement, la pauvreté, les droits économiques bafoués”.

Maïmouna Yade a aussi annoncé le lancement de la télévision 100% féministe (J-Gen tv) qui va promouvoir ”le pouvoir des femmes à l’écran, une télévision qui sera un espace déconcentré, décomplexé, déconstruit”.

Cette nouvelle chaine sera aussi un espace qui ”offre aux femmes la possibilité de prendre la parole à tout moment, de discuter de beaucoup de thématiques qui ne sont pas débattues dans les médias classiques, (…) un espace pour les femmes et par les femmes”.

NAN/FD/OID/SBS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-PREPARATIFS / Au foirail du “Champ de courses” à Thiès, l’afflux de moutons tarde à faire baisser les prix

Thiès, 15 juin (APS) – Le foirail du “Champ des courses” de Thiès (ouest…