Dakar, 8 mars (APS) – La chanteuse Coumba Gawlo Seck invite les pouvoirs publics africains à consacrer davantage d’investissements aux femmes pour les aider à contribuer au développement du Sénégal et de l’Afrique.

“La femme contribue constamment aux charges de la famille […] Il faut investir pour les femmes parce qu’elles sont courageuses et n’aiment pas la défaite”, a dit l’artiste musicienne au cours d’une conférence de presse, jeudi, à Dakar, en prélude à la célébration de la Journée internationale de la femme.

Si elles sont soutenues en termes d’investissement par les pouvoirs publics, les femmes peuvent aider à atteindre les objectifs de développement du continent, selon Coumba Gawlo Seck.

Elle invite aussi les femmes à “prendre elles-mêmes leur destin en main”.

“J’invite les femmes à prendre ce qui leur revient. Quand on est dans une société et qu’on me refuse ce qui me revient, je me bats pour l’obtenir. Elles doivent se battre pour que leurs droits soient respectés”, a plaidé l’interprète de la chanson “Sant rek”, ajoutant que “les femmes peuvent, si elles sont unies et fortes, soulever des montagnes”.

Coumba Gawlo Seck a organisé le festival international “Le Chant des Linguère”, du 14 au 17 février au Mali, sur le thème : “Paix, sécurité et cohésion sociale”.

Cet évènement a été couronné de “succès”, grâce à la mobilisation d’une douzaine de chanteuses venues des pays du Sahel, selon elle.

“C’était une manière de faire un plaidoyer sur le dividende démographique, l’autonomisation des femmes, la scolarisation des filles et leur maintien à l’école, l’entrepreneuriat des femmes et le leadership féminin”, a expliqué la chanteuse en parlant du festival organisé au Mali.

FKS/OID/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens suivent de près l’entrée en action du nouveau pouvoir

Dakar, 17 avr (APS) – Les quotidiens ne manquent rien des premiers pas du nouveau po…