De l’envoyé spécial de l’APS, Abdoulaye Badji

Dubaï, 7 déc (APS) – Plusieurs ministres africains ont été sensibilisés mercredi sur l’état d’avancement des négociations techniques sur le climat, menées par le Groupe des négociateurs africains (AGN) dans le cadre de la 28ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique (CCNUCC), a constaté l’APS.

Ces ministres prenaient part à la réunion de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), ouverte jeudi à Dubaï.

La session clé de cette réunion a été consacrée aux négociations en cours dans le cadre de la Conférence des parties (COP), notamment sur l’état d’avancement des négociations menées par le Groupe des négociateurs africains.

Le président de ce Groupe, Ephraim Shitimi, a fait l’exposé général sur les points à l’ordre du jour et sur l’état d’avancement des négociations concernant plusieurs points, mettant l’accent sur les thématiques environnementales restantes.

Parmi ces thématiques, ‘’il y a le premier bilan mondial de l’Accord de Paris, l’objectif mondial sur l’adaptation, les pertes et dommages, la transition durable et équitable, la finance, et les besoins particuliers et circonstances particulières de l’Afrique’’, a cité M. Shitimi.

A la suite de cet exposé général, les ministres africains, dont le ministre sénégalais de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, Alioune Ndoye, ont exprimé leurs préoccupations et fait des suggestions. L’objectif consiste à mieux défendre au plan politique les initiatives et thématiques restantes, sorties des sessions techniques du groupe des négociateurs africains.

Une mise à jour des principales initiatives africaines contre le réchauffement climatique a été faite, avec les conclusions du Sommet africain sur le climat par le Kenya, pays hôte de ce sommet mais également de la stratégie et du plan d’action de l’Union africaine en matière de changement climatique et de développement résilient.

Le suivi de la dix-neuvième session de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), tenue du 14 au 18 août 2023 à Addis-Abeba, en Éthiopie, ainsi que la préparation de la 20ème session ordinaire de la CMAE ont été également abordés au cours de cette rencontre.

Cette réunion a été présidée par la directrice régionale et représentante du Bureau régional pour l’Afrique du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Dr Rose Mwebaza,

Entre autres personnalités, la présidente de la CMAE, Fitsum Assefa Adela, la commissaire de l’Union africaine chargée de l’Agriculture, Josefa Sacko, la secrétaire générale adjointe de l’Organisation des Nations unies, directrice exécutive de l’organisation des Nations unies pour l’environnement (PNUE), Inger Andersen  ont pris part à cette réunion de coordination.

AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…