Ziguinchor, 28 déc (APS) – Le Bureau de mise à niveau (BMN) a signé, jeudi, une convention de partenariat avec vingt -quatre Petites et moyennes entreprises (PME) des régions de Sedhiou, Kolda et Ziguinchor, dans l’objectif de développer leurs capacités et performances.

”Un montant de 971 millions de francs CFA d’investissement vont être faits par ces 24 entreprises de la Casamance. Et en contrepartie, le bureau de mise à niveau s’est engagé à leur accorder des primes de l’ordre de 455 millions de francs CFA. L’objectif de ce partenariat est de mettre à niveau ces entreprises et permettre de développer leurs capacités et performances”, a expliqué la directrice du Bureau de mise à niveau des entreprises, Fatou Diana Ba.

Elle a ajouté que ces entreprises seront appuyées pour réaliser des projets d’investissement. “Ce sont essentiellement des projets où ces entreprises vont faire des investissements de production pour accroître leur activité de production et des investissements qui vont leur permettre également d’améliorer leur organisation”, a dit Mme Ba.

Il s’agit, selon elle, “à travers ce partenariat, de préparer les entreprises à pouvoir se positionner pour la mise en œuvre de l’Agropole sud”.

”Ces 24 entreprises ont été accompagnées par le bureau de mise à niveau dans le cadre du programme Agropole sud et le programme provale-CV. Ces programmes appuient les entreprises qui sont dans le secteur de la production agricole et dans la transformation des produits locaux”, a rappelé Fatou Diana Ba.

Elle a précisé que Les PME bénéficiaires de cette convention s’activent dans la production et la transformation agroalimentaire.

Mme Ba a signalé que pour valoriser les produits du terroir et promouvoir le consommer local, les filières mangue, anacarde, produits fruitiers mais aussi la culture du maïs sont ciblés.

Le coordonnateur du projet Agropole sud, Ousseynou Konaté, a souligné que la signature de convention entre le Bureau de mise à niveau et 24 entreprises locales entre en droite ligne dans la mobilisation du secteur privé. ”Elle va permettre à ces entreprises de financer leur plan d’investissement”, a t-il dit.

Selon lui, “accompagner ces entreprises à se mettre à niveau sur le plan investissement, c’est leur permettre d’accéder à des crédits d’investissement”.

MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…