Dakar, 26 nov (APS) – Le styliste sénégalais Abdou Rachid Ndiaye a  remporté, samedi, le 1er prix du concours des jeunes créateurs à l’issu d’un défilé de mode organisé à l’espace Valy Sakhir sur la corniche ouest dans le cadre de la célébration des 40 ans de la marque Collé Sow Ardo, a constaté l’APS.

Le ministre de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel, Birame Faye a présidé la soirée.

‘’Le choix a été difficile. C’est du très beau travail qui a été présenté, une création incroyable, c’est magnifique’’, a dit le président du jury, le créateur nigérien Alphadi en estimant que les Sénégalais on fait du travail de la création leur métier.

Selon lui, Abdou Rachid Ndiaye a fait la différence dans ‘’la création’’ de son travail pour remporter cette compétition qui a rassemblé quinze jeunes stylistes (13 Sénégalais et 2 Camerounaises).

‘’Fier de voir ces gagnants’’, a lancé Alphadi de son vrai nom Seidnaly Sidhamed surnommé le « magicien du désert ».

Il note que dans la création, ‘’on ne copie pas. Quand on fait une création, un concours, on regarde ce qui a été créé et ce qui n’a pas été copié, on regarde ceux qui ont utilisé les matières nouvelles’’.

‘’La mode est une industrie qui peut créer de l’emploi, lutter contre la pauvreté, donner une dignité parce que c’est le travail de qualité qui amènera le Sénégal très loin’’, a-t-il fait valoir.

Le lauréat Abdou Rachid Ndiaye, 33 ans, a dit à la fois content pour cette consécration et ‘’triste’’ pour ses autres camarades aussi ‘’méritants’’ que lui.

‘’Il y a beaucoup de techniques dans la coupe, c’est un peu complexe en termes de modélisme, il y a la couleur, le style’’, a–t-il expliqué à la fin de la cérémonie.

Il a revisité des grands boubous en velours alliés avec des matières de tapissier récupérées et présentées sous forme de tenues avant-gardistes et classiques.

‘’Ce sont des matières très lourdes et très difficiles à exploiter’’, a fait savoir Abdou Rachid Ndiaye, originaire de Tivaoune (Thiès). Il a quitté la Faculté de Médecine en 2014 après deux ans pour aller étudier à l’Institut de coupe, couture et mode de Dakar.

‘’J’ai été un peu aidé par un don, car je dessinais beaucoup et une aptitude que j’ai développée parce que j’étais un élève scientifique qui a des bases mathématiques et cela aide beaucoup dans la coupe’’, dit-t-il ambitionnant de s’ouvrir aux autres designers pour enrichir sa marque ‘’Bada’’.

Le 2e prix du concours des jeunes créateurs est revenu à Mame Cheikh Touré de la marque ‘’Moss’’ et le 3e prix a été remporté par la Camerounaise Sharon Ngan

Le coup de cœur a été attribué à la styliste Aïssatou Toutane Samb ‘’hassana’’ avec sa collection ‘’non à l’émigration clandestine’’.

Un hommage a été rendu à l’ancien mannequin et acteur Jean Pierre Dalmeïda décédé en septembre dernier.

FKS/AKS

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-INFRASTRUCTURES / Plaidoyer pour le bitumage de la route Kaffrine-Wilanene Taba

Kaffrine, 23 fév (APS) – Le coordonnateur de l’association de la famille Wilanene a plaidé…