Touba, 26 avr (APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh Tidiane Diéye, a décliné à Touba (centre), l’intention du gouvernement de procéder à des transferts massifs d’eau depuis le lac de Guiers, pour assurer l’approvisionnement en eau  de la cité religieuse ainsi que d’autres localités du Sénégal.

”La vision et le nouveau paradigme que nous voulons mettre en place, c’est de faire des transferts massifs d’eau depuis le lac de Guiers, pour approvisionner Touba et d’autres localités du Sénégal”, a-t-il dit  vendredi au terme d’une visite de plusieurs chantiers hydrauliques et d’assainissement en cours à Mbacké et Touba,.

Il était accompagné de plusieurs autorités administratives de la région dont le gouverneur de Diourbel, Ibrahima Fall, et des chefs de services concernés ainsi que des autorités religieuses.

 ‘’L’Etat travaille à accélérer ce programme de transfert massif d’eau, qui va donner à Touba toute l’eau nécessaire et pour de nombreuses années’’, a-t-il assuré, relevant que ‘’cette eau sera aussi acheminée vers la zone des Niayes et dans le cadre de la revitalisation des vallées fossiles’’.

Le ministre a indiqué que le chantier le plus important du projet politique des nouvelles autorités ”est de faire en sorte que toute la population puisse avoir accès à l’eau et que l’agriculture puisse être davantage développée”.

Des solutions aux problèmes d’assainissement

Il a en outre visité les chantiers de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) afin ‘’d’anticiper sur les inondations’”.

Il a  assuré que la solution du gouvernement aux problèmes d’assainissement et d’accès à l’eau potable de Touba ”sera durable et structurelle”, conformément à la vision du président de la République ”de faire de l’eau le premier pilier du développement économique et social”.

M. Dièye a promis que tous les services concernés de l’Etat mettront en œuvre les diligences nécessaires pour que les chantiers soient prêts dans les délais.

Il a enfin invité son collègue en charge de l’Energie à mettre en service les  différents forages, ”non fonctionnels de la zone,  à cause du manque d’électricité”.

Le ministre a été reçu, à la fin de sa visite, par le porte-parole du  khalife des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, qui est largement revenu sur les trois problèmes majeurs de la ville sainte que sont : l’assainissement, l’eau et l’état des routes à l’intérieur de Touba, détériorées en grande partie par les inondations.


AN/ABB/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…