Dakar, 22 nov (APS) – Le ministre de l’Éducation nationale, Cheikh Oumar Anne, a annoncé, mercredi, à Dakar, l’organisation d’assises consacrées aux cantines scolaires, dont la date reste à fixer.

M. Anne s’entretenait avec les députés, lors d’une séance plénière consacrée à l’examen du budget de son département ministériel pour l’année prochaine.

Le gouvernement a prévu 1 milliard de francs CFA pour les cantines scolaires, le même montant pour l’exercice budgétaire en cours.

‘’La création des cantines scolaires dans les établissements scolaires, à l’élémentaire notamment, est à encourager en raison de leur concours à l’amélioration des performances du système éducatif’’, a reconnu Cheikh Oumar Anne, tout en signalant que ‘’l’État ne pourra pas prendre en charge toutes les cantines scolaires’’.

En ce qui concerne les assises prévues pour la gestion des cantines scolaires, il a annoncé l’organisation au préalable d’une séance de travail prévue ‘’dans les prochaines jours’’.

Le Réseau des parlementaires pour les cantines scolaires et la modernisation des ‘’daara’’ (écoles traditionnelles d’enseignement du Coran) va participer à cette réunion, selon le ministre de l’Éducation nationale.

Le Sénégal est un ‘’champion’’ en matière d’alimentation scolaire, raison pour laquelle il a été désigné invité d’honneur du prochain sommet sur l’alimentation en milieu scolaire prévu à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, a dit M. Anne aux députés.

Pour un ‘’élargissement’’ des cantines au plus grand nombre d’établissements scolaires

Au cours du débat préalable au vote du budget du ministère, le député El Hadji Moustapha Ndiaye a estimé que la pauvreté avait un impact sur le système éducatif. Il a ensuite proposé un ‘’élargissement’’ des cantines au plus grand nombre d’établissements scolaires.

Ventre affamé n’a point d’oreilles, a rappelé la députée Maïmouna Sow pour laisser entendre que les élèves ayant faim ne sont pas en mesure d’écouter ce que disent les enseignants.

Pour cette raison, l’État doit allouer davantage de ressources aux cantines scolaires pour améliorer les performances des élèves et aider les ménages vulnérables à assurer une bonne alimentation aux enfants, selon Mme Sow.

Au terme de la séance plénière, qui a duré près de cinq heures, l’Assemblée nationale a adopté le budget de 909 milliards 323 millions 430 mille 797 francs CFA alloué par le gouvernement au ministère de l’Éducation nationale.

Ce département ministériel bénéficie d’une hausse de 130 milliards 773 millions 980 mille 529 sur le montant qui lui a été destiné pour l’exercice budgétaire en cours.

Quatre-vingt-quatorze députés ont voté pour le budget proposé par le gouvernement et 27 abstentions ont été dénombrées. Aucun député n’a voté contre le budget en question.

ADL/MTN/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…