Dakar, 20 juin (APS) – La Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA) se dit confiante sur les chances de médailles et de qualification pour les Jeux olympiques de Paris des athlètes nationaux participant aux 23e Championnats d’Afrique, qui s’ouvrent vendredi, à Douala, au Cameroun, a déclaré El hadj Bara Thiam, son premier vice-président.

‘’ La Fédération sénégalaise d’athlétisme est très confiante sur les chances de médailles de nos athlètes aux Championnats d’Afrique avec des performances qui leur permettront de participer aux JO de Paris’’, a-t-il présumé dans un entretien avec l’APS.

La délégation sénégalaise, accompagnée de 5 encadreurs, avec à leur tête le président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme, Sara Oualy, est composée de 19 athlètes dont 6 filles et 13 garçons.

‘’Ce qu’il faut signaler pour cette compétition est la présence de beaucoup d’athlètes prometteurs, qui se sont illustrés cette année, tel que Louis François Mendy au 110 mètres haies – déjà qualifié pour les JO de Paris, Saly Sarr au saut en longueur, Cheikh Tidiane Diouf au 400 mètres, Mamadou Sarr au 100 mètres, de même que le relais 4X100 mètres’’, a détaillé le premier vice-président de la FSA.

Le coureur sénégalais du 110 mètres haies, Louis François Mendy, qualifié pour les Jeux olympiques de Paris 2024, grâce à son chrono de 13”18.

Il a en outre estimé que dans toutes ces épreuves, les athlètes sénégalais se trouvent dans une dynamique ascendante avec une marge de progression considérable.

‘’L’autre aspect à noter est l’enjeu de ces championnats d’Afrique, qui sont une compétition supervisée par Worlds Athletics [ex-Fédération internationale d’athlétisme], et où les athlètes ont la possibilité de se qualifier pour les JO de Paris, suivant les performances qu’ils réaliseront’’, a rappelé le responsable fédéral.

La qualification aux 33e Jeux olympiques (JO) qui auront lieu dans la capitale française du 26 juillet au 11 août prochains constitue ainsi, selon lui, une source de motivation supplémentaire pour les athlètes sénégalais.  

‘’ Ils sont fins prêts, en termes de préparation, au vu de ce qu’ils ont réalisé dans les compétitions nationales mais également de la sous-région, comme la zone 2 par exemple. Donc la Fédération peut être confiante sur les chances de médailles à ces championnats d’Afrique’’, a fait savoir M. Thiam.

ABB       

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / Diamniadio : ouverture d’un colloque sur la contribution de la recherche scientifique dans le financement des économies de l’UEMOA

Diamniadio, 17 juil (APS) – Un colloque sur l’apport de la recherche scientifique dans le …