Dakar, 5 déc (APS) – L’équipe nationale du Sénégal va jouer avec ‘’beaucoup d’agressivité en défense’’, contre celle de la Chine, mardi à 17 h 00 GMT, en Suède, pour le Championnat du monde féminin de handball, a assuré son entraîneur, Yacine Messaoudi.

Le Sénégal jouera ce match pour la troisième journée des poules de la 26e édition de ce championnat organisé en même temps au Danemark, en Norvège et en Suède (29 novembre-17 décembre).

‘’Nous allons jouer avec beaucoup d’agressivité en défense et mettre la main sur le rythme du match. La Chine est une équipe qui a beaucoup de vivacité. Elle est très technique et met beaucoup de vitesse dans son jeu’’, a dit Messaoudi dans un entretien avec la presse.

Après un match nul contre la Croatie (22-22) et leur défaite contre la Suède (18-26), les Lionnes du Sénégal ont besoin d’une victoire face aux Chinoises pour se qualifier au deuxième tour.

‘’L’enjeu est important, puisqu’une victoire qualifierait l’une ou l’autre équipe au tour suivant. Il ne faudra pas se laisser mettre sous pression’’, a souligné l’entraîneur du Sénégal.

‘’Nous avons une équipe très résiliente’’

Le technicien français assure que ses joueuses vont ‘’essayer d’accélérer’’ leur jeu pour ‘’marquer sur les grands espaces et couper les jambes’’ à leurs adversaires, a-t-il dit.

‘’Nous avons jusque-là affronté des équipes que nous ne pouvions pas battre dans la course à pied […] Nous avons très peu de profondeur de banc, ce qui nous empêche de mettre du rythme sur la durée d’un match. Les joueuses se sont complément appropriées la stratégie et sont passées maîtres en la matière’’, a analysé Yacine Messaoudi.

‘’C’est une grande finale. Nous en parlons depuis des mois’’, a dit l’ailière droite du Sénégal, Raïssa Dapina, en parlant du match contre la Russie, ajoutant : ‘’Nous avons pu faire deux grands matchs déjà. Le maître-mot pour nous, demain, c’est la combativité : donner le meilleur de nous-mêmes pour gagner et continuer l’aventure.’’

Selon la joueuse de 28 ans, il faudra à l’équipe sénégalaise beaucoup de patience. ‘’Nous devons respecter les consignes en attaque, rester concentrées sur le repli et bien défendre.’’

‘’C’est une équipe qui va vite, qui a un jeu collectif. Nous avons une équipe très résiliente, avec des joueuses qui ont du caractère’’, a analysé Raïssa, présente en équipe nationale depuis 2016.

SK/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …