Louga, 24 août (APS) – Le ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale, de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobéne Ka, a procédé, jeudi, au lancement officiel des opérations de paiement dans le cadre du Projet de réponse à l’insécurité alimentaire et du Programme de résilience agricole.

“Il s’agit d’effectuer des transferts d’un montant de 120.000 F.CFA à chacun des 11.687 ménages ciblés qui représentent 93 497 personnes et qui bénéficieront de l’assistance publique, pour un montant total de 1 milliards 402 millions 440 mille F.CFA dans le seul département de Louga”, a déclaré M. Ka.

Il a souligné que “les ménages ciblés sont principalement ceux dont les principales sources de revenus proviennent de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture”.

“Ce projet marque un tournant important dans notre engagement à vaincre l’insécurité alimentaire au Sénégal et à assurer le bien-être des populations, en particulier les plus vulnérables”, a-t-il poursuivi.

S’agissant du programme de résilience agricole, il a rappelé qu”il vise à aider les ménages défavorisés à accéder plus facilement aux intrants agricoles subventionnés leur permettant ainsi de surmonter les obstacles liés à accès aux facteurs de production.

Selon lui, “les bénéficiaires reçoivent des transferts monétaires pouvant atteindre 200 000 F.CFA, ainsi qu’un soutien sous forme de sensibilisation, de coaching collectif et de suivi de la production”.

“L’objectif est de toucher 3 426 ménages, répartis dans les départements de la région de Louga, notamment le département de Linguère avec 1 304 ménages et Kébémer avec 2 122 ménages”, a-t-il précisé.

Il a fait savoir que “le budget total alloué à cette troisième phase s’élève à environ 6 000 000 000 F.CFA, dont 685 200 000 F.CFA destinés à la région de Louga, répartis comme suit : 260 800 000 F.CFA pour le département de Linguère;  424 400 000 FCFA pour le département de Kébémer”.

“L’État du Sénégal considère la protection sociale adaptative des populations pauvres et vulnérables comme un axe stratégique de sa politique de développement en vue d’un Sénégal émergent d’ici à 2035”, a-t-fait valoir.

“À cet effet, a-t-il dit, plusieurs filets sociaux sont en cours de mise en œuvre pour renforcer la résilience des ménages démunis, dont les conditions de vie sont aggravées par des facteurs exogènes”.

DS/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…