Ziguinchor, 18 déc (APS) – La directrice générale de l’Action sociale, docteur Arame Top Sène, a remis, lundi, 1 721 cartes d’égalité des chances aux directeurs régionaux de l’action sociale des régions de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor, des documents dont les titulaires sont des personnes vivant avec un handicap, a constaté l’APS.

“Nous avons procédé aujourd’hui à la remise des récentes cartes d’égalité des chances qui ont été saisies à travers la plateforme d’égalité des chances. Et nous avons pu donner 361 cartes pour la région de Ziguinchor, 385 pour Sédhiou et 975 pour la région de Kolda”, a détaillé la directrice générale de l’Action sociale.

Au total, la région de Ziguinchor a jusque-là reçu 4 000 cartes d’égalité des chances, a-t-elle relevé.

“Dans le cadre du projet d’extension des cartes d’égalité des chances, nous voulons produire 400 510 cartes d’égalité des chances à l’horizon 2026”, a annoncé Arame Top, rappelant que la direction générale de l’Action sociale a commencé à émettre des cartes d’égalité des chances depuis 2015.

Elle a signalé que l’objectif de 2021, à savoir produire 50 000 cartes, a été atteint, a-t-elle affirmé. “De 2015 à maintenant, nous avons 73 756 cartes d’égalité des chances”.

“Ce taux est encore très faible, si nous tenons compte du nombre de personnes handicapées au Sénégal qui est estimé à 900 000 ou plus”, a-t-elle poursuivi.

“Produire 73 756 cartes d’égalité des chances pour 900 000 personnes, c’est encore faible”, a déploré docteur Arame Top Sène, mais cela s’explique par “des problèmes liés à l’impression des cartes”.

“Il y a également un problème par rapport à la certification du handicap, qui était fait par un médecin agréé, et des contraintes liées à l’état civil”, a fait savoir la directrice générale de l’Action sociale.

“Par rapport à toutes ces contraintes, nous avions pensé voir comment mettre en œuvre un programme spécial qui va être dédié uniquement à la gestion de la carte d’égalité des chances, mais également voir la manière d’y associer les acteurs au niveau déconcentré, notamment les chefs de service régionaux, départementaux et les directeurs de centres de promotion et de réinsertion sociale”, a-t-elle fait savoir.

De la même manière, “nous avons pensé à installer une plateforme de gestion des cartes depuis 2021”, laquelle a été finalisée depuis mai 2023. “Par rapport à cette plateforme, a-t-elle poursuivi, nous avons commencé à former les chefs de service régionaux pour la gestion de la carte notamment la saisie et l’impression du certificat de handicap qui est cette année une innovation de taille”.

Selon Arame Top Sène, l’impression du certificat de handicap permet aux personnes handicapées qui n’ont pas encore de carte d’égalité des chances d’avoir ce certificat et d’accéder aux mêmes services.

 

“Les directeurs régionaux de l’action sociale peuvent désormais émettre un certificat de handicap qui a la même valeur que la carte d’égalité des chances”, a-t-elle précisé, avant de signaler que cette année, la direction générale de l’Action sociale a installé un bureau national de la carte d’égalité des chances doté de “cinq imprimantes 3D pour l’impression des cartes”.

“Nous allons innover en installant dans les régions des bureaux de cartes d’égalité des chances”, a promis docteur Arame Top Sène.

Les départements de Ziguinchor et de Kolda ont été à leur tour dotés d’imprimantes laser en couleur qui leur permettront de pouvoir tirer des certificats de handicap.

Des tablettes ont été également remises aux chefs de service régionaux de l’action sociale de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda.

MNF/BK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…