éSédhiou, 10 sept (APS)- Des jeunes se réclamant du Collectif de défense des intérêts de Ndiama, un village du département de Bounkiling (Sédhiou, sud), ont barré lundi la route principale qui relie leur localité à Sédhiou pour protester contre les accidents répétitifs, a constaté l’APS.

Les jeunes dénoncent l’absence de dos d’ânes dans cette principale voie de communication qui dessert la capitale régionale Sédhiou. Pour eux, les accidents répétitifs dans la zone, notamment à hauteur du village de Ndiama, s’expliquent par le manque de ralentisseurs.

“Nous avons fait toutes les démarches nécessaires depuis 2021 au niveau administratif , religieux. Nous avons pris langue avec les notables pour dénoncer l’état de la route qui traverse le village et qui cause beaucoup d’accidents sur des personnes et des animaux”, a déclaré Abdoulaye Dabo, un membre du collectif.

Il a souligné que c’est la raison pour laquelle le collectif a “décidé de réagir en mettant des troncs d’arbre sur la route pour empêcher les véhicules de circuler en vitesse”.

“Trop c’est trop, les autorités doivent rapidement trouver des solutions, sinon les troncs d’arbres resteront ici. C’est pour la sécurité de la population de Ndiama et leur bétail”, a martelé le porte-parole des populations.

OB/MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-IRAN-DEUIL / Décès de Raïssi : de nombreuses personnalités signent le livre de condoléances à Dakar

Dakar, 22 mai (APS) – De nombreuses personnalités sénégalaises se sont rendues mercr…