Bignona, 21 jan (APS) – Le village de Souda, une localité du département de Bignona a abrité, samedi, un forum sur la question de l’emploi des jeunes et des femmes à l’initiative de l’Association Karambenor.

Le but de la rencontre est de permettre aux femmes et surtout aux jeunes d’accéder aux informations utiles sur les opportunités et conditions de financement de projets ainsi que les projets et programmes présents dans la zone, a expliqué le président de l’Association Karambenor, Ibrahima Thierno Sagna.

Le forum dont le thème est ”La Casamance face aux enjeux et défis nouveaux de son développement économique et social : rôle déterminent des femmes et la responsabilité historique de la jeunesse” a enregistré, entre autres, la présence du secrétaire exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire, Jean Pierre Senghor, du sous-préfet de Tenghory, du représentant du ministre de microfinance et de l’Economie sociale et Solidaire, Amadou Tidiane Diallo.

M. Sagna a relevé que la Casamance dispose de richesses et potentialités agricoles, halieutiques, pastorales et forestières importantes. Cependant, fait t-il remarquer, “elle est confrontée à plusieurs défis dont le sous emplois des jeunes et des femmes, une faible valorisation des produits naturels, l’émigration irrégulière et l’exode rural”.

”Terres agricoles par excellence, les Kalounayes sont une zone de production, c’est pourquoi nous demandons à l’Etat du Sénégal de continuer à nous accompagner par l’octroi de tracteurs, motoculteurs et machines post récolte pour permettre de mieux produire”, a plaidé le président de l’association “Karambenor ” de Souda.Selon lui, “la construction de la boucle des Kalounayes récemment inaugurée par le Premier ministre contribue déjà au développement socio-économique de la zone”.

Il a souligné que l’association Karambenor veut développer un projet de ferme école agro-écologique pour permettre la création d’emplois permanents pour les jeunes essentiellement. ”Ce projet inclue 30 jeunes chaque année qui vont au bout d’un an sortir avec un projet clé en main pour travailler à leur propre compte”, a t-il expliqué.

Ibrahima Thierno Sagna a également cité le projet “SANSAMBA” qui consiste à créer des enclos communautaires pour le bétails. “Ce système nous permettra de lutter efficacement contre la divagation du bétail mais aussi et surtout créer beaucoup d’emplois (…)”, a indiqué M. Sagna.

Il a rappelé que l’association “Karambenor” se définit comme ”une organisation de développement à la base pour l’entreprenariat agricole en milieu rural et la protection de l’environnement”. 


MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…