Dakar, 31 août (APS) – La commissaire et critique d’art franco-sénégalaise, Salimata Diop, a été choisie pour assurer la direction artistique de la 15ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’Art) prévue du 16 mai au 16 juin 2024, a annoncé le comité d’orientation sur le site dédié à l’évènement.

Elle remplace à ce poste le Sénégalais docteur El Hadji Malick Ndiaye, conservateur du Musée Théodore Monod de l’Institut fondamental d’art africain (IFAN), directeur artistique de la 14ème édition prévue en 2020 et qui s’est tenue finalement en 2022 en raison de la pandémie du Covid. Ndiaye avait remplacé le premier occupant à ce poste le Camerounais Simon Njami directeur artistique des 12ème et 13ème éditions du Dak’Art.

”Les candidatures présentées ont été traitées par le comité d’orientation qui a choisi le meilleur projet”, a dit la secrétaire générale de la biennale, Marième Bâ, jointe par téléphone, jeudi. “C’est le meilleur projet, le mieux présenté en terme de pertinence et de puissance et des questions abordées”, a-t-elle expliqué.

Salimata Diop, 35 ans, est commissaire d’exposition, critique d’art et compositrice. Elle a grandi à Saint-Louis et à Dakar au Sénégal et son héritage multiculturel et sa passion pour la culture, l’histoire et les arts l’ont amenée à se spécialiser dans le commissariat d’art contemporain. Elle est désormais basée à Dakar et La Rochelle, en France, indique sa biographie.

La directrice artistique de la 15ème édition de la biennale de Dakar est titulaire d’un Master en littératures, langues et civilisations étrangères (CPGE Maison d’Education de la Légion d’Honneur et La Sorbonne Paris IV), et d’un Master en histoire de l’art et des collections (Warwick University et IESA).

Elle est aussi très connue sur la scène artistique nationale comme internationale, car elle crée et dirige de 2017 à 2018 le Musée de la photographie de Saint Louis (MuPho) créé par son compatriote, le collectionneur Amadou Diaw. Elle a dirigé de 2014 à 2015 l’Africa centre de Londres avant d’assurer, de 2015 à 2017, la direction artistique des premières éditions de la foire d’art contemporain africain AKAA, à Paris.

Salimata Diop a aussi été commissaire de nombreuses expositions dont la plus récente, indique-t-on sur son compte ‘’Linkedin’’, est la première exposition personnelle de l’artiste franco-camerounaise Beya Gilles Gacha intitulée “Pourquoi j’ai arraché ma Peau”, au Atrium Tropiques à Fort de France, en juin 2023.

Salimata Diop, la première femme à occuper ce poste de directrice artistique du Dak’Art a été désignée parmi les “50 Africaines les plus influentes” par l’hebdomadaire Jeune Afrique, en 2018. Elle est aussi désignée comme l’une des ”Françaises d’avant-garde de moins de 30 ans”, par le magazine “Vanity Fair” (2018). Salimata Diop et a rejoint l’annuaire des experts du Club. XXIème en 2021.

La 15ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar prévue du 16 mai au 16 juin 2024 aura pour thème “The Wake” (L’éveil, le sillage). Dans sa note conceptuelle, la directrice artistique estime que la thématique de la quinzième édition de la Biennale de Dakar s’inscrit “dans une continuité, un courant inarrêtable qui embrasse un ensemble de temporalités”.

”Il s’agit de lier le passé et l’avenir en leur conférant une importance égale. Elle (la thématique) est partiellement inspirée de l’ouvrage +In the Wake : On Blackness and Black Being+ de la professeure Christina Sharpe qui examine la condition noire, ses représentations littéraires, visuelles et artistiques, en rapport avec les notions d’exhumation, de deuil et d’arrachement’’, écrit Salimata Diop.

“On naviguera au fil de ce qu’évoque le terme +wake+ (éveil, sillage, veillée mortuaire, gindiku) qui déploie un riche éventail sémantique offrant finalement un pont culturel et métaphorique entre art et société’’.

L’appel à candidatures pour l’exposition internationale ou « IN » de la quinzième édition du Dak’Art, lancé le 1er juin dernier et qui devait être clôturé le 31 août, a été prolongé jusqu’au 15 septembre prochain, précise la secrétaire générale de la biennale.

FKS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, la rencontre Bassirou Diomaye Faye-Emmanuel Macron

Dakar, 21 juin (APS) – Les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalais…