Ziguinchor, 12 juil (APS)- Les épreuves du brevet de fin d’études moyennes (BFEM) ont débuté dans de bonnes conditions, jeudi, dans le département de Ziguinchor, avec un taux de présence de 98,06% des candidats, dans les centres Ataba Tabar, CEM Kénia et Amilcar Cabral, a appris l’APS de l’inspecteur de l’éducation et de formation (IEF), Ibrahima Khalil Sakho.

“L’école avait eu à payer un lourd tribut liées aux manifestations du 1 er juin dernier. Cela n’a pas eu d’impact par rapport au taux de présence. Les élèves sont venus en masse. Dans les trois centres visités, nous avons un taux de présence de 98,06%”, a fait observer l’IEF de Ziguinchor.

Il s’exprimait au terme d’une tournée de suivi dans les différents les centres Ataba Tabar, CEM Kénia et Amilcar Cabral de la commune de Ziguinchor, en présence des acteurs de l’éducation.

“Ces quelques absences sont surtout liées aux candidatures libres. Les candidats officiels sont tous présents. Sur les 798 candidats des trois centres visités nous avons 11 absences”, a précisé Ibrahima Khalil Sakho, faisant savoir également que les surveillants sont venus en masse.

Il a rappelé que certains centres d’examen ont été délocalisés en raison des pillages survenus début juin dans plusieurs écoles de la commune de Ziguinchor liés aux manifestations survenues après la condamnation d’Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme pour ‘’corruption de la jeunesse’’.

Le centre de Boucotte-Sud a été transféré au groupe scolaire HLM1, celui de Lyndiane 1 a été délocalisé à l’école Landing-Tamba, et le centre de Lyndiane 2 déplacé à l’école élémentaire Ataba-Tabar.

‘’Ces collèges délocalisés avaient été saccagés et vandalisés […] lors des manifestations survenues après la condamnation d’Ousmane Sonko dans l’affaire l’opposant à Adji Sarr’’, a rappelé M. Sakho.

Selon le président du jury 1 du CEM Amilcar Cabral, Dame Guèye “tous les surveillants ont répondu à l’appel à 8 heures”.

“J’ai un jury de 175 candidats et il y a seulement six absents dont quatre individuels et deux officiels”, a fait observer Dame Guèye.

Selon l’inspecteur d’académie, Cheikh Faye, la région de Ziguinchor présente cette année 11.557 candidats à l’examen du BFEM, contre 10.564 en 2022, soit une hausse de 993 candidats.

Les élèves  composent dans 109 centres d’examen et 112 jurys, selon M. Faye.

MNF/ASB/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-FETE / Tabaski : le chef de l’Etat appelle ‘’à prier pour un Sénégal de paix’’

Dakar, 13 juin (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a appelé merc…