Dakar, 14 sept (APS) – Le ministre d’État chargé du suivi du Plan Sénégal émergent, Cheikh Kanté, a dénoncé, jeudi, à Dakar, les taux d’intérêt ‘’exorbitants’’ appliqués par les banques aux entrepreneurs en Afrique.

‘’Les taux d’intérêt sont exorbitants’’, a jugé M. Kanté en président, au nom du président de la République, Macky Sall, la 22e édition des assises économiques annuelles du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS).

‘’Comment voulez-vous qu’une entreprise sénégalaise ou africaine, qui emprunte à un taux d’intérêt de 15 %, puisse concurrencer une entreprise européenne qui emprunte à un taux négatif ?’’ s’est-il demandé.

Cheikh Kanté estime qu’‘’il manque du courage à nos dirigeants’’ pour exiger des banques des taux d’intérêt raisonnables. ‘’L’Afrique est considérée comme un garde-manger’’, s’est-il ensuite indigné.

Le ministre d’État déplore aussi que ‘’les pays riches viennent […] exploiter même nos ressources en capital’’.

‘’Il faut une prise de conscience et un combat politique, qui doivent commencer par les chefs d’entreprise’’, a poursuivi M. Kanté.

‘’Il faut beaucoup d’audace, de courage et de créativité’’ aux entrepreneurs africains, qui sont confrontés aux taux d’intérêt ‘’exorbitants’’ et à d’autres obstacles au développement de l’entreprise, a-t-il souligné.

Valoriser la coopération intra-africaine avec la zone de libre-échange continentale

Le thème de la 22e édition des assises économiques du MEDS est : ‘’L’ownership ou l’appropriation de la plénitude de la jouissance de nos ressources naturelles pour enfin asseoir un véritable développement économique et social du pays’’.

‘’Ce mode d’appropriation de nos ressources, pour la création d’un progrès social, doit être maîtrisé par les acteurs qui ont la vocation de le réaliser’’, a dit le ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent en faisant allusion au thème des assises qu’il présidait.

‘’Il faut régler d’abord le coût du capital, qui est […] exorbitant’’, a poursuivi M. Kanté, appelant à ‘’valoriser la coopération intra-africaine à partir de la zone de libre-échange continentale’’.

L’‘’interaction’’ provoquée par la zone de libre-échange africaine en construction ‘’peut permettre d’accroître le commerce intra-africain et son [intégration au] commerce mondial’’, espère-t-il.

La 22e édition des assises économiques du MEDS a ‘’une importance capitale’’, car elle donne l’occasion ‘’de réfléchir, de débattre, de collaborer’’ et de ‘’façonner un avenir économique radieux pour notre cher pays’’, a dit le président du Mouvement des entreprises du Sénégal, Mbagnick Diop.

CS/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…