Bakel, 09 jan (APS) – Le groupement de recherche et de développement durable(GRDR) a lancé, mardi à Bakel, un programme d’un coût de 50 millions de Fcfa pour le développement des filières de l’arachide et du niébé dans ce département de la région de Tambacounda.

Ce programme entre dans le cadre du projet PCR-SAT, financé par l’agence française de développement (AFD).

Il cible les initiatives individuelles ou familiales, les groupements d’intérêt économiques (Gie).

“Nous sommes ici pour partager les lignes directrices d’un appel à projets (…). On a échangé avec les acteurs venant des territoires concernés du département. Il s’agit de Bakel, Kidira, Bélé, Sinthiou Fissa Toumboura et Gathiary”, a expliqué Assane Dionne, coordonnateur du Grdr à Bakel et Matam.

Les financements varient entre 1 million à 3 millions 500, selon lui, soulignant que des projets portés par les femmes et les jeunes sont fortement encouragés.

“Ce sont des financements octroyés pour les acteurs des filières de l’arachide et du niébé. Ils vont de 1 million à 3 millions 500 par initiative”, a t-il renseigné, précisant que les projets s’étalent entre deux mois à dix mois au maximum.

AND/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…