Bakel, 1er fév (APS) – La quarante-neuvième édition de la retraite spirituelle (Daaka) de Samba Yidé, un village de la commune de Gabou, dans le département de Bakel (est), se tiendra du mercredi 7 février au dimanche 11 février, a appris l’APS auprès des organisateurs.

Des prières, récitals du coran sont prévus pendant cet événement religieux annuel, en présence de Thierno Bachir Ba, fils de Thierno Amadou Tidiane Ba khalife de Madina Gounass, dans le département de Vélingara.

Des pèlerins du Sénégal, de la sous-région (Mali, Mauritanie) et de la diaspora vont prendre part à cette retraite spirituelle initiée en 1975 par le marabout Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ (1900-1980), fondateur de la localité de Madina Gounass, dans le département de Vélingara.

‘’Le Daaka de Samba Yidé constitue une école de formation mais aussi un cadre d’échange et fédérateur’’, a expliqué Abou Diallo, le président de la cellule de communication du comité d’organisation.

Cet événement religieux permettait à Thierno Mouhamadou Saïdou Ba (RTA) ‘’de responsabiliser certains Mouqadams qui vont travailler pour répandre la Tidjania là où le besoin se faisait sentir’’, a-t-il dit lors d’un Comité départemental de développement (CCD) sur le Daaka de Samba Yidé

M. Diallo a souligné que cette rencontre présidée par le préfet du département de Bakel, Amadou Salmon Fall, est ‘’un moment fort’’ qui leur a permis de partager avec les autorités ‘’certaines préoccupations’’.

‘’L’ensemble des chefs de service se sont engagés à nous accompagner’’, a assuré Abou Diallo, le président de la cellule de communication, ajoutant que des questions d’ordre sécuritaire, sanitaire et hydraulique ont été discutées pour permettre aux fidèles d’effectuer un bon pèlerinage. 

‘’C’est un moment de retrouvailles pour la diaspora. D’où une préparation très judicieuse avec nos autorités pour voir (…) comment elles pourront nous aider (…)”, a-t-il souligné.

Des gages pour la bonne prise en charge de l’événement ont été pris lors du CDD, selon le préfet, Amadou Salmon Fall, espérant un bon déroulement de la manifestation religieuse.

“On a fait le tour des besoins pour la réussite de l’événement et tous les points évoqués font véritablement l’objet d’engagement de la part des services techniques de l’État qui accompagne comme à l’accoutumée dans la prise en charge généralement des questions sécuritaires, sanitaires, cadre de vie, fourniture d’eau, bois de chauffe en rapport avec la réglementation”, a renseigné M. Fall

AND/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Agenda

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…