Bakel, 26, Nov (APS) -Le Centre conseil pour adolescents (CCA) de Bakel et le réseau local des pères éducateurs ont clôturé samedi un programme de sensibilisation sur les violences et autres pratiques néfastes faites aux femmes après deux mois d’échanges avec la population, a constaté APS.

Le quartier Greenpalais (Bakel) a été choisi pour la journée de clôture des activités sociales après deux mois de causerie et VAD( visite à domicile), dans les quartiers de la ville de Bakel.

“On a onze clubs et chaque club est constitué dix filles. Chaque quartier de la commune à un club. On a eu à faire dans chaque quartier 4 vad et 3 causeries durant deux mois pour des sensibilisations au niveau des ménages sur les violences faites aux femmes, les mariages forcés, les grossesses précoces et l’excision”, a déclaré Cheikh Thiam, IEC (information, éducation et communication) de Bakel.

Il s’exprimait à la fin de la synthèse de leurs activités financées par le GRDR (groupement de recherche et de développement durable). Le délégué du quartier, les Bajenu Gox ainsi que des personnes ressources du quartier et plusieurs jeunes filles ont pris part à la rencontre.

M. Thiam a expliqué qu’il s’agissait de sujets “tabou dans cette société” que le CCA tente de contribuer à éradiquer le phénomène à Bakel.

Selon les organisateurs, l’activité qui a concerné la commune de Bakel sera élargie dans les autres communes du département.

AND/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…